Foisonnement des initiatives de soutien à Ali Bongo : Acte de foi ou stratégie opportuniste ?

Marche de soutien à Ali Bongo dans la Ngounié. ©  D.R.
Marche de soutien à Ali Bongo dans la Ngounié. © D.R.
Chaque jour qui passe de nouveaux mouvements se revendiquant du président de la République voient le jour. Au point que l’on s’interroge sur les motivations réelles de leurs promoteurs.

Point besoin d’être politologue ou encore agent du ministère de l’Intérieur pour constater le foisonnement des associations et mouvements politiques qui naissent à travers le pays pour soutenir le président de la République, dont l’identité et la filiation se trouvent vivement mises en cause ces temps derniers. «Association Renaissance», «Cap 25», «le Front républicain pour l’émergence du Gabon», «Association ne touche pas à mon président», «Solidarité Nyanga 2025», etc. Ils sont des dizaines voire des centaines dans tout le pays, ces mouvements et associations qui s’organisent pour défendre et dire tout le bien qu’ils pensent du chef de l’Etat.

En effet, il n’y a plus un week-end où ces associations ou mouvements politiques «acquis» à la cause d’Ali Bongo ne se rassemblent dans leurs régions d’origine respectives pour vanter les mérites de leur candidat et formuler des reproches à l’opposition. Il se dégage de cette situation une impression d’opportunisme. Selon un sociologue de l’Université Omar Bongo, les trois principales raisons de la naissance de ces mouvements restent l’enjeu de 2016, la quête d’un poste politique ou l’intérêt pécuniaire. Le climat sociopolitique et économique dans lequel le pays s’émeut depuis un bon moment et qui semble suffisamment nuire au mandat d’Ali Bongo apparaît comme un fait catalyseur de ces «soutiens».

Plus besoin d’un plan d’action politique, car la conjoncture offre déjà assez d’idées à ces machines dédiées à la seule promotion de leurs créateurs. La «mangeoire» est assez grande pour les enfants du pays. On ne saurait se demander qui finance ces manifestations, la réponse allant de soi : les baronnies provinciales du Parti démocratique gabonais.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...