L’Union nationale lance une campagne d’adhésion

Zacharie Myboto, président de l'Union nationale.
Zacharie Myboto, président de l’Union nationale.
L’Union nationale (UN, opposition), a lancé depuis quelques jours, à Libreville, une opération de retrait de fiche d’adhésion en vue de l’établissement des cartes de ses militants, a annoncé le secrétaire exécutif adjoint du parti, Paul-Marie Gondjout.

« L’opération de retrait des fiches d’adhésion a débuté, à Libreville, avec les membres du bureau national qui ont procédé, lundi 18 Mai, au retrait de leur carte de militant de l’Union nationale », a déclaré le secrétaire exécutif adjoint du parti, Paul-Marie Gondjout.

« Elle se poursuit actuellement avec les militants qui viennent par centaine retirer les fiches. Les cartes leur seront distribuées après établissement. Nous nous attendons à des milliers d’adhérents au vue de l’engouement », a indiqué le secrétaire exécutif adjoint de l’UN, évoquant par la suite les différentes activités en cours au sein de cette formation politique de l’opposition gabonaise.

Pour le secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale, les activités prévues ne pourront être entreprises qu’après la fin du deuil de l’ancien secrétaire exécutif du parti, André Mba Obame, prévu ce vendredi 22 mai, avec un office religieux à l’église Saint-Louis Marie guillon du bas de gué-gué (Libreville).

En perspectives il a affirmé que son parti envisage organiser notamment un forum citoyen, un meeting, puis un congrès qui pourrait se tenir avant 2016. « Nous avons tenu une réunion du bureau lundi 18 mai 2015 et nous la poursuivons aujourd’hui mardi. La réunion consiste à définir le programme d’activés avenir, la sortie du deuil du secrétaire exécutif et la tenue des législatives partielles à Bitam (Woleu-Ntem, nord).

« Après le deuil, nous lancerons un certain nombre d’activités au sein du parti. Nous avons plusieurs choses que nous sommes entrain d’explorer et qui seront dévoilées en temps opportun », a-t-il annoncé. « Toute fois, nous envisageons, dans les jours avenir, l’organisation d’un forum citoyen et un meeting. Le forum abordera un certain nombre de sujets de l’heure en vue de paver l’avenir à court et moyen terme. Nous sommes en pleine préparations de celui-ci », a-t-il dit.

Parlant de l’organisation du premier congrès du parti, M. Gondjout a relevé la nécessité de mettre en sur pieds, un certain nombre de préalables structurels avant d’envisager le congrès d’ici à fin 2015.

« Le congrès se tiendra certainement plus tard car il nécessite que toutes nos structures soient mises en place sur l’ensemble des neuf provinces. Il vous souviendra que la structuration du parti a comment que le 20 juillet avec la mise en place du bureau national, des structure de base dans l’ensemble des six arrondissements de Libreville, dans la commune d’Owendo et en partie, dans la commune d’Akanda. Nous allons poursuivre sur l’ensemble des autres provinces du pays où les coordonateurs provinciaux et communaux ont été déjà désignés, dans quelques provinces », a-t-il rassuré.

« Il faut poursuivre dans le reste du pays et cela ira peut être jusqu’au mois de septembre ou octobre 2015. Après cela, il faut penser à mettre en place le conseil national avant d’organiser le congrès qui devrait statuer, entre autre sur le poste vacant du secrétariat exécutif ». a-t-il conclu.

Créée au lendemain de l’élection présidentielle anticipée de 2009 sanctionnée par la victoire du candidat du Parti démocratique gabonais, Ali Bongo Ondimba, l’union nationale a été réhabilitée le 31 janvier 2015 sur instruction du président de la République. Sa dissolution par le gouvernement est intervenue en janvier 2012 à la suite d’un acte insurrectionnel où l’ancien candidat de l’opposition André Mba Obame s’était autoproclamé président de la République, en violation des lois en vigueur.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...