spot_imgspot_img

Le SG de l’UIT impressionné par le niveau de développement des TIC au Gabon

InformatiqueLe secrétaire général de l’Union Internationale des Communications (UIT), Houlin Zhao, a déclaré, mercredi à Libreville que les avancées du Gabon étaient satisfaisantes en matière des TIC, au terme d’une audience que lui a accordée le ministre gabonais de l’Economie numérique, Pastor Ngoua N’Neme.

En marge du Colloque mondial de régulateurs actuellement en cours à Angondjé (nord de Libreville), le SG de l’UIT et le ministre Ngoua N’Neme, se sont retrouvés pour faire ensemble l’inventaire du niveau actuel du développement de TIC en Afrique, et plus particulièrement au Gabon.

« J’ai noté que le Gabon fait de grands efforts pour le développement des TIC et j’ai relevé beaucoup de changements qui font que le pays est assez avancé dans ce domaine par rapport aux autres pays africains », a-t-il dit.

« Bien sûr qu’il y a encore bien des choses à faire à l’avenir. J’encourage donc le gouvernement gabonais et le secteur privé à travailler ensemble pour continuer les efforts destinés à améliorer la situation de notre connexion télécom. Histoire de donner une meilleure vie à tout le monde, ici, en Afrique et dans le monde entier », a-t-il ajouté.

Accompagné du directeur du Bureau de développement des Télécommunications de l’UIT, Brahima Sanou, le directeur régional Afrique de l’UIT, Andrew Rugege et du président du GSR 15, par ailleurs PDG de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), Lin Mombo, le SG de l’UIT s’est dit honoré de réaliser là un rêve de visiter le Gabon. Une envie qu’il a dit s’être décuplé en 2009, lors de l’honneur d’une visite que leur a faite le Chef de l’Etat gabonais à Genève.

C’est aussi pour juger par lui-même des efforts entrepris par le Gabon dans l’accomplissement de la vision en la matière que le président Ali Bongo Ondimba avait énoncée au cours de ce séjour en Suisse, que le SG a choisi ce tête à tête.

M. Zhao prend une part active aux travaux du GSR 2015 et réaffirme qu’un écosystème des TIC solide et dynamique sera essentiel pour atteindre les objectifs de développement socio-économiques, y compris les nouveaux objectifs du développement durable.

Il a, par ailleurs insisté sur l’importance de soutenir les PME spécialisées dans les TIC qui peuvent tirer parti de la forte demande à l’échelle mondiale pour devenir de grands acteurs de l’économie nationale. Surtout dans un contexte économique où le Gabon et de nombreux pays de la sous-région s’accordent sur la nécessité absolue d’une diversification de l’économie, eu égard à la mévente du pétrole.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES