Boukoubi s’enquiert de la situation de Mabiala

En vue de s’enquérir de la situation de Serge Maurice Mabiala, le secrétariat général du Parti démocratique gabonais (PDG) était, dans la matinée du 18 septembre aux portes du camp Roux (DGR) avant de se déporter vers le tribunal de Libreville à la rencontre de Sidonie Ouwé.

Dans les geôles du camp Roux à la Direction générale des recherches (DGR) depuis le jeudi 17 septembre, Serge Maurice Mabiala a reçu le soutien du secrétariat général du PDG. La petite délégation ayant effectué le déplacement du camp Roux était conduite par Faustin Boukoubi, secrétaire général du parti au pouvoir.

Faustin Boukoubi au sortir de son entrevue au tribunal avec Sidonie Ouwé, le 18 septembre 2015. © Gabonreview
Faustin Boukoubi au sortir de son entrevue au tribunal avec Sidonie Ouwé, le 18 septembre 2015. © Gabonreview

Accusé, selon le procureur de la République près le Tribunal spécial de lutte contre la délinquance financière et économique, d’avoir détourné à son profit personnel près de 2 milliards de francs CFA alors qu’il était directeur de la Direction des grandes entreprises, Serge Maurice Mabiala a eu de nombreux soutiens. Ceux-ci, pour la plupart, estiment que l’accusé est victime d’un plan machiavélique visant fragiliser le mouvement «Héritage et Modernité» dont il est l’une des figures de proue.

Après les soutiens, la veille, des membres de l’Union nationale (parti de l’opposition), des leaders de la société civile et des autres membres d’«Héritage et Modernité», Serge Maurice Mabiala a reçu, le vendredi 18 septembre en fin de matinée, le soutien de Faustin Boukoubi qui a tenté en vain de le rencontrer.

Après le refus des gendarmes de l’introduire dans la salle où se trouve leur camarade, la délégation du PDG s’est dirigée au palais de justice où elle a rencontré Sidonie Flore Ouwe. Au sortir de cette rencontre, le secrétaire général du parti au pouvoir a laissé entendre : «A ce stade, tout ce que nous pouvons faire c’est espérer que la justice suive les procédures légales et que la dignité du prévenu soit respectée. Nous avons obtenu de nos interlocuteurs qu’effectivement tout se déroule conformément à la procédure et que des instructions ont été données aux services de la gendarmerie afin que l’intéressé soit traité avec dignité». Et d’ajouter : «pour le moment nous n’avons pas demandé de libération immédiate parce qu’ils sont encore dans les délais légaux de 48 heures. A l’issue de ce délai légal, nous pourrons voir qu’elles sont les dispositions à prendre. Mais, pour le moment, nous laissons la justice faire son travail. Nous n’avons pas, conformément aux procédures, le droit de le rencontrer. Mais nos avocats l’on rencontré. Ils nous ont rassuré qu’il avait le moral et qu’il est bien traité».

A titre de rappel Serge Maurice Mabiala est membre du Bureau politique du PDG pour la ville de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Faustin Boukoubi venait donc là s’enquérir de la situation d’un cadre de haut niveau de son parti.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...