Pour une remise à niveau de l’Ecole nationale d’administration

Ouvert le 6 octobre à Libreville, le conseil d’administration de l’Ecole nationale d’administration (Ena) se penche sur le projet de décret portant réorganisation de cette école.

Sous la présidence du ministre de la Fonction publique, le conseil d’administration de l’Ecole nationale d’administration (Ena) se tient depuis le 6 octobre courant à Libreville. A l’ordre du jour : le point de la réforme de cette école. «Nous avons aujourd’hui la lourde mission de redonner à l’Ena ses lettres de noblesse. Je vous invite à donner le meilleur de vous-mêmes durant nos travaux afin que soit adopté le projet de décret portant réorganisation de cette école qui vous est soumis», a lancé Jean Marie Ogandaga à l’ouverture des travaux. L’adoption de ce décret devrait ainsi permettre à l’Ena d’être plus compétitive en termes de formation, le décret n°212/MFP/PR du 8 mars 1982 n’étant plus adapté aux évolutions et missions de l’école. «Il ne s’agit pas d’une simple réformette avec la modification de quelques articles. Mais bien d’une réforme structurelle qui nécessite la création d’une agence comptable et de nouveaux organes rattachés à la direction générale, à savoir : le conseil d’établissement et le conseil scientifique et d’orientation», a fait savoir le ministre de la Fonction publique.

Jean Marie Ogandaga s’est félicité de ce que nombre de problèmes propres à l’Ena aient été solutionnés. «Au niveau pédagogique, nous pouvons nous satisfaire de la maîtrise des effectifs (30 recrutements par année) ou encore la mise en place d’une salle informatique pour l’indispensable enseignement des Tic», a-t-il déclaré. A cela s’ajoute «l’amélioration de l’offre de formation avec la mise en œuvre des enseignements modulaires, la transformation de la classe de première année de tronc commun avec des enseignements interministériels et le renforcement du programme de formation de continue par la multiplication des séminaires de haut niveau organisés notamment avec (des) partenaires extérieurs».

Cependant, le ministre de la Fonction publique a déploré la non-matérialisation du programme de préparation au concours d’entrée au sein de l’établissement adopté lors du conseil d’administration, par manque de financement. Or, il y a urgence à redéfinir de nouvelles conditions d’admission, conformément aux exigences des pôles d’excellence régionale tels que l’Institut de l’économie et des finances (IEF).

L’Ecole gabonaise d’administration (EGA) fut créée au lendemain des indépendances. Devenue Ena en 1962, elle a pour missions principales la modernisation et la dynamisation de l’administration publique par des formations initiales et continues. Depuis 2010, les différentes réformes engagées en son sein participent de la volonté des pouvoirs publics de disposer d »un établissement de référence à caractère professionnel offrant aux cadres de l’administration une formation appliquée de haut niveau dans les domaines du management du secteur public et des techniques et sciences administratives.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,549FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...