Michaël Adandé, le nouveau Président Directeur Général (PDG) de la Poste SA a éclairé la clientèle et l’opinion sur la situation qui a paralysé cette entreprise ces dernières semaines. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a animé le 24 octobre dernier, au siège de la société à Libreville, au cours de laquelle il a annoncé que l’Etat a injecté 7 milliards de FCFA pour ravitailler les caisses de la Postebank.

Une semaine après sa nomination, le PDG de la Poste SA a expliqué la situation actuelle de la société et a rassuré l’opinion sur la supposée menace de faillite de la Postbank, avant d’annoncer que l’Etat a débloqué 7 milliards de FCFA pour résoudre le problème.

« La Poste n’est pas en faillite. Elle est en difficulté. On parle de faillite quand les actifs disponibles ne peuvent pas répondre aux passifs exigés. Quoique la Poste soit en difficulté, elle est derrière l’Etat », a indiqué Michaël Adandé.

Et d’ajouter : « Suite à la fermeture des guichets de la Postebank, du 19 au 22 octobre dernier, la réouverture a été possible grâce à un financement de 7 milliards de FCFA consenti par l’Etat gabonais, unique actionnaire de la banque ».

M. Adandé a, en outre, expliqué que cette situation observée à la Postebank ces derniers jours, a été occasionnée à la fois par des malversations financières et plusieurs comptes d’épargne fictifs, sans pour autant donner d’autres détails.

Toutefois, pour résoudre ce problème, une stratégie a été mise en place. Elle se repose, selon le PDG de la Poste SA, sur 4 piliers essentiels, notamment un remaniement interne, un cadre de fonctionnement régulier, le gel temporaire des comptes d’épargne créés avant 2007, ainsi que la confiance mutuelle entre la Postbank et ses clients.

« Mes défis sont, dans un premier temps, de stabiliser la situation actuelle, de ramener nos ambitions au niveau de nos capacités, de mettre en place un dispositif qui fera que nous ne dépensions que ce que nous avons et de faire en sorte que les épargnants soient sécurisés, avec un personnel qui maitrise ses activités », a expliqué Michaël Adandé.

Et de poursuivre : « La situation est gérable si nous avons confiance en nous-mêmes et aux actions et mesures que nous sommes en train de prendre. Pour cela, chacun doit jouer sa partition ».

Rappelons que la Poste Bank qui compte plus de 27 000 clients, est l’unique banque commerciale à capitaux nationaux opérant au Gabon. Elle a été créée pour diversifier les activités de Gabon Poste et faciliter l’accès aux services bancaires à toute la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here