Deux mois après son refus d’intégrer le gouvernement : Les explications de Moukagni-Iwangou

Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-Loyaliste) est revenu, le week-end écoulé, sur son refus d’intégrer le gouvernement.

Considéré par les uns comme une personnalité intègre et par les autres comme un fourbe, particulièrement depuis sa nomination ratée au gouvernement, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou ne laisse pas indifférent. S’il a refusé d’entrer au gouvernement, il n’a pour autant pas fini de s’expliquer sur cet épisode. Invité de l’émission «Controverse» de Radio Gabon, le 31 octobre dernier, le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-Loyaliste) a dénoncé «une ouverture en trompe l’œil», qui cachait un but bien précis : déstabiliser son parti, voire discréditer l’opposition toute entière. «S’il y a une ouverture qui doit être faite, cela doit se faire dans le cadre d’un mouvement d’ensemble», a-t-il fait savoir. «Or, dans le cas d’espèce, l’ouverture dont il est question ici n’est limitée qu’à ma seule et petite personne. Ce qui montre bien qu’en fait d’ouverture, il s’agissait d’un débauchage, d’une pêche à la ligne. Il se trouve que je ne suis pas un poisson», a-t-il tenu à relever.

Disant avoir été victime d’une sorte de piège, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou considère que sa nomination au gouvernement ne s’était pas faite dans les règles de l’art, niant avoir été approché et affirmant avoir «été informé la veille, c’est-à-dire le 10 septembre, de ce que (son) nom figurerait dans la liste du prochain gouvernement». «Pour n’avoir pas été contacté et consulté à cet effet, j’ai tenu absolument à marquer mon désaccord à ceux qui m’ont apporté l’information, c’est-à-dire MM. Accrombessi et Yves-Fernand Manfoumbi. Et comme ils s’étaient débinés en disant qu’ils n’étaient que de simples mandataires, j’ai tenu à aller l’exprimer de vive voix à l’auteur de l’invitation, donc au chef de l’Etat», a-t-il lancé, comme pour expliquer son audience avec Ali Bongo, dont une photographie avait heurté certains militants et sympathisants de l’opposition, qui avaient alors joué les vierges effarouchées, criant même à la trahison.

Si certains avaient manifestement tenté d’en faire une affaire au sein de l’opposition, c’est qu’à leurs yeux, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, à l’époque président du Front de l’opposition de l’alternance, était censé informer ses pairs des tractations. Sauf qu’à l’entendement d’autres, les choses sont différentes. «Je n’avais pas du tout à associer mes pairs de l’opposition, pas plus qu’à solliciter leur autorisation, parce que simplement, c’est M. Moukagni-Iwangou, président de l’Union du peuple gabonais, qui a été contacté. C’est moi qui allais, dans ce cadre-là, dans un débat qui concernait la réconciliation de l’UPG, parce qu’à la base il y a des discussions et des rapprochements à opérer entre Moukagni-Iwangou et Mboumba-Nziengui, qui se trouve être instrumentalisé par Yves-Fernand Manfoumbi», a-t-il laissé entendre, avant d’expliquer que le mutisme au sujet de ces discussions relevait d’une mission confiée par son parti. «Il m’a été recommandé par mes militants de m’impliquer personnellement et directement dans ce rapprochement», a soutenu le président de l’UPG, espérant avoir fini de s’expliquer sur ce sujet. L’on ne doute pas que certains sont résolus à faire de cette affaire un boulet, espérant le gêner pour longtemps. Dans quel but ?

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le samedi 6 juin

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 177 953 cas de Covid-19 et 4...

Covid-19 : l’hydroxychloroquine n’a « aucun effet bénéfique » sur les patients hospitalisés, selon l’essai Recovery

Les chercheurs en chef de l’essai britannique ont annoncé cesser le recrutement des participants à ce volet de l’étude. Les résultats préliminaires du plus grand...

L’hydroxychloroquine est «inutile» contre le Coronavirus, selon un essai clinique majeur

«Ce n'est pas un traitement contre le COVID. Cela ne marche pas», estime Martin Landray, professeur à l'Université d'Oxford et codirecteur de l'étude RECOVERY. Une...

Etats-Unis : Joe Biden sera officiellement le candidat démocrate à la présidentielle

Joe Biden a annoncé vendredi qu’il disposait de suffisamment de délégués pour sa nomination comme candidat des démocrates afin d’affronter Donald Trump lors de...

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Pétrole : l’OPEP et la Russie prolongent d’un mois leurs baisses de production historiques

Les pays exportateurs de pétrole tentent de soutenir la hausse des prix, qui ont connu un niveau historiquement bas pendant la crise sanitaire. Voilà une...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Gabon: la Haute Cour invalide la suppression du CGC, du BCPSGE, de l’ANPAC et d’autres établissements publics

Marie Madeleine Mborantsuo lors de la rentrée solenelle de la Cour constitutionnelle le 15 janvier 2020 © D.R. C’est par cette phrase sans équivoque que...

Handball féminin gabonais : dans la pénombre

La situation du handball féminin au Gabon désole plus d'une personne. Jadis classé parmi les grandes nations africaines, son niveau a bien régressé, contrairement...

Moyen-Ogooué : 3e province la plus touchée après l’Estuaire et le Haut-Ogooué

Les cas de Covid-19 au Gabon se multiplient de plus en plus, depuis l'apparition de cette maladie, le 12 mars dernier dans notre pays. Chaque...

Il y a désormais 3 101 cas positifs au Covid-19 au Gabon

Ce vendredi, le Gabon a franchi la barre de 3 000 cas positifs au Covid-19 d’après les statistiques publiées par le porte-parole du Comité...