La joie de Pierre-Emerick Aubameyang avec le Borussia Dortmund. REUTERS / Ina Fassbender

Entre ses envies d’Espagne et la volonté de son club de le conserver, Pierre-Emerick Aubameyang sera certainement l’une des principales attractions du prochain mercato estival.

Les rumeurs les plus folles circulent toujours au sujet de Pierre-Emerick Aubameyang qui, à 26 ans, fait partie des attaquants les plus prolifiques d’Europe avec 35 buts inscrits en 40 matchs, toutes compétitions confondues. En tête de liste des prétendants, le Real Madrid (D1espagnole), qui semble avoir la préférence de l’attaquant alors que d’autres clubs tout aussi huppés comme Arsenal (D1 anglaise), Manchester United (D1 anglaise), Chelsea (D1 anglaise) ou encore Barcelone (D1 espagnole), veulent également s’attacher ses services. «Pourquoi pas découvrir autre chose ? Comme je l’ai dit, j’aimerais beaucoup jouer en Espagne», confiait récemment Pierre-Emerick Aubameyang, avouant avoir fait la promesse à son grand-père de jouer un jour sous les couleurs du Real Madrid. Pourra-t-il l’honorer dès l’été prochain ? Pas sûr.

Si des rumeurs, depuis démenties, ont annoncé un accord avec le club madrilène, l’ancien Stéphanois calme le jeu. Il semble même prêt à prolonger un peu plus son aventure en Allemagne. «La ville est sûre et ma famille se sent comme à la maison. Je n’ai jamais caché que j’aimerais un jour jouer pour le Real Madrid. Mais je n’ai pas prolongé mon contrat au BVB jusqu’en 2020 sans raison. Je me sens très bien ici», a confié le serial buteur au magazine allemand Kicker. Prolongé l’été dernier, le natif de Laval ne semble donc pas pressé de partir, à moins d’une offre conséquente, comme l’a laissé entendre le président de Dortmund (D1 allemande). «Si un jour une offre entre 100 et 120 millions d’euros arrive pour lui, alors nous pourrons discuter», a lâché Hans-Joachim Watzke. Un moyen de refroidir les ardeurs des courtisans car, de toute évidence, Dortmund n’a pas l’intention de lâcher si facilement son buteur. Pas de quoi refroidir le Real de Madrid qui, aux dernières nouvelles, aurait proposé 70 millions d’euros, soit près de 46 milliards de francs, plus Alvaro Morata, qui évolue actuellement à la Juventus de Turin (D1 italienne). C’est donc dire que l’été s’annonce houleux du coté de Dortmund.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here