Le QG de campagne de l'opposant Jean Ping à Libreville, encerclé par les forces de sécurité, le 1er septembre 2016. © MARCO LONGARI / AFP

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Directeur de la communication de Jean Ping a publié sur tweeter une photo des gendarmes revenus à l’entrée principale de la résidence de Jean Ping jusque après l’annonce du retour prochain de l’homme qui se considère toujours comme le président élu par les gabonais lors du scrutin présidentiel du 27 août dernier.

« L’armée devant le domicile de Jean Ping à l’annonce de son retour au Gabon », écrit Jean Gaspard Ntoutoume Ayi illustrant son tweet par la photo des camions des gendarmes postés sur un côté de l’entrée principale qui conduit vers la résidence privée de Jean Ping.

Ces gendarmes avaient quitté cette position quelques heures après le départ de Jean Ping en France. Une visite qui l’a également conduit en Belgique au siège de l’Union européenne et aux Etats unis d’Amérique (USA).

Jean Ping avait dans le passé déploré être dans une situation de quasi résidence surveillée en évoquant cette présence permanente des gendarmes devant chez lui.

Le pouvoir n’avait pas réagi à cette complainte de Jean Ping. « C’est pour sa sécurité », avait soufflé à Gabonactu.com une source gouvernementale.

Antoine Relaxe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here