Vœux 2017 au président de la République : Dialogue national, développement, paix et espoir

La deuxième phase de la cérémonie des vœux au chef de l’Etat et à son épouse, le 4 janvier à Libreville, a enregistré les vœux des représentants du gouvernement, des institutions de la République, des organisations syndicales, religieuses et patronales : tous orientés vers le dialogue national, le développement efficient du Gabon, la paix et le vivre-ensemble.

«Tir groupé» ! C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la deuxième phase de la cérémonie solennelle de vœux au président Ali Bongo et à son épouse Sylvia, le 4 janvier à Libreville. Onze personnalités représentatives du gouvernement, des institutions républicaines, du patronat, des organisations syndicales et religieuses ont ainsi présenté les vœux de leur corporation au couple présidentiel.

Dans ces discours retraçant le parcours du Gabon en 2016 et proposant des pistes de solutions, voire de sortie de crise pour aboutir à un Gabon prospère, voguant vers son développement et vers son émergence au-delà de 2017, les idées se sont rejointes, pour l’essentielle.

Sur le fond comme sur la forme, du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, à la présidente du Sénat, Lucie Milébou Aubusson ou le président de l’Assemblée nationale, Richard-Auguste Onouviet ; chacun a devisé sur les progrès, les acquis du Gabon dans les domaines des infrastructures, de la santé, de l’éducation entre autres, particulièrement dans ces moments difficiles relatifs à la crise pétrolière.

Ce «temps maussade» qu’a traversé 2017 et le Gabon en particulier avec tous les maux qui ont été les siens n’a pas été esquivé. La chute du prix du baril du pétrole ayant affecté l’économie nationale, la dernière élection présidentielle qui a entrainé une fracture sociale et politique notable. Tous ceux qui se sont succédés sur la tribune ont reconnu que le Gabon a des problèmes qu’il faut absolument résoudre.

Dans cet élan, tous les orateurs ont salué la plausibilité d’un dialogue national inclusif. Une rencontre qui, pour monseigneur Basile Mvé Engone devrait permettre des réformes de fond et applicables. Inéluctablement, il a fustigé des dialogues déjà organisés et dont les décisions entérinées sont toujours rangées dans les tiroirs. Pour d’autres encore, ce dialogue national est la seule issue possible d’une sortie de crise valable pour les Gabonais qui devraient tous se parler.

Dans l’ensemble, toutes ces personnalités ont dit leur espoir en la nouvelle année. Ils ont foi en ce que 2017 permettra à ce dialogue de ramener la paix, la sérénité, l’Etat de droit, la bonne gouvernance, les réformes nécessaires à l’éclosion d’une démocratie transparente, la cohésion sociale et surtout le raffermissement d’appartenance à une même nation.

Si chacun de ces onze orateurs a dit ce qu’il pensait de 2016 et ce qu’il attendait de 2017, le douzième orateur, le président Ali Bongo Ondimba a clos les échanges avec une pointe axée sur la 31e Coupe d’Afrique des nations (Can) de football 2017. «Tout est prêt pour que, aussi bien la compétition elle-même que les festivités alentours soient à la mesure de l’événement, à savoir une grande fête sportive africaine», a dit le chef de l’Etat. En lançant un appel à «une mobilisation populaire pour soutenir les Panthères, dans un esprit fairplay, de fraternité africaine et d’hospitalité humaine», le président de la République a invité les uns et les autres à savoir rester dignes de la confiance que l’Afrique a placée en le Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Rapatriement des Gabonais de France : Les éclaircissements de Bilie-By-Nze

L’imbroglio né du non-retour d’une douzaine de Gabonais bloqués en France à cause de la pandémie de Covid-19 a amené le ministre des Affaires...

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Riposte contre la Covid-19 : Ali Bongo assure que le Gabon est outillé

Convaincu de la motivation des professionnels de santé au bénéfice desquels il a créé et annoncé le paiement d’une «indemnité Covid-19» et comptant sur...

Loi sur les catastrophes sanitaires : Pinailleries politiciennes ?

Le gouvernement a-t-il enjambé les procédures ? S’est-il imprudemment avancé sur un terrain reconnu au seul président de la République ? Ayant choisi de...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Dépistage du Covid-19 : Le Laboratoire Pr Gahouma se lance ce vendredi

Censé produire 10 000 résultats issus des dépistages au Covid-19 effectués dans les différents centres du pays, le laboratoire d’analyse médicale installé au sein...

Heurts : la police arrête et libère des syndicalistes pour non-respect des gestes barrières

Suite à la violation de la disposition interdisant les regroupements de plus de 10 personnes par des partenaires sociaux hier devant le ministère de...

Front social : en route pour la concrétisation des recommandations du Forum de la Fonction publique

Destiné à apporter des solutions aux situations administratives des agents de l'État, ainsi que cela avait été énoncé lors du forum de la Fonction...

Covid-19 : le Gabon veut interdire l’usage de la chloroquine dans le traitement thérapeutique

Le ministre gabonais de la Santé, Dr Max Limoukou, a réuni jeudi à son cabinet le comité scientifique et Comité de pilotage du plan...

Gabon : les régies financières à la caisse malgré la baisse des recettes de l’État

Quelques jours après leur montée au créneau, les syndicats des régies financières ont obtenu gain de cause auprès du ministère de l’Économie et des...