spot_imgspot_img

Gabon : Lancement à Libreville d’une série d’activités du Projet d’appui à l’observation électorale

La capitale gabonaise, Libreville, abrite depuis plusieurs semaines, et ce, grâce à une subvention de l’Union Européenne (UE), une série de formations Lead autour du thème « Leadership et dialogue politique », en partenariat avec le Centre européen d’appui aux processus électoraux (ECES) et le Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG).

La démarche vise à doter la société civile ainsi que les autres composantes impliquées dans le processus électoral d’un plaidoyer démocratique et des aptitudes pédagogiques qui reposent sur un label internationalement reconnu.

Les problématiques abordées vont du leadership collectif, du panorama des valeurs, de la présentation du cycle électoral et de ses phases fragiles en passant par la médiation et la négociation en matière électorale sans oublier la gestion du changement en matière électorale, l’introduction à la prévention des conflits électoraux et la réconciliation en matière électorale.

Une trentaine de participants d’origines diverses ont échangé sur les améliorations à apporter au processus électoral gabonais avec un regard sur le déroulement de l’élection présidentielle d’août 2016 au Gabon.
Représentant l’Union Européenne (UE), Madame Denise Molica, en charge du suivi du projet, a ouvert les travaux de cet important atelier consacré au leadership et dialogue politique le 29 mai à Libreville.
Monsieur Fabio Bargiacchi, directeur exécutif du Centre d’Appui aux processus électoraux (ECES) a remercié S.E Monsieur l’ambassadeur, Chef de la délégation au Gabon de l’Union Européenne, pour la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Monsieur Helmut Kulitz ainsi que toute l’équipe de la Délégation de l’UE au Gabon.

Fondation privée à but non lucratif, le ECES dispose d’une vocation mondiale avec pour base Bruxelles, en Belgique. Sont but est de promouvoir un développement démocratique durable à travers des services et conseils tout en soutenant la mise en place des cycles électoraux en faveur des organes de gestion électorale et des organisations régionales et internationales.

Rappelons que la Formation en leadership et prévention des conflits électoraux, désignée par le sigle « LEAD », a pour objectif le développement des capacités dans le domaine du leadership et de la prévention des conflits électoraux. Il s’agit pour cela de s’appuyer sur les expériences spécifiques, sur les connaissances et les échanges entre les acteurs électoraux, participant aux formations, précise les organisateurs.

ECES a mis en œuvre plus de 40 projets d’appui électoral dans plus de 25 pays, financés par l’Union Européenne, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), l’Organisation Internationale pour la Francophonie (OIF), l’Agence Spatiale Européenne (ESA), et d’autres bailleurs institutionnels nationaux et régionaux, note-t-on

L’Atelier de formation LEAD qui s’achève ce dimanche a été mis en pratique grâce à la dextérité et la pédagogie affichées de MM. Joachim Baggnan, facilitateur certifiant, expert électoral et ancien Vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au Burkina Faso; Martin Banse, Inspecteur du Trésor et expert en management des processus électoraux, et Anis Samaali, expert en observation électorale nationale.

Nous y reviendrons.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES