Les cinq cadres du parti au pouvoir durant la conférence de presse le 28 juillet à Libreville @ Gabonactu.com

Plusieurs personnalités politiques proches du président Ali Bongo Ondimba ont créé lundi un mouvement destiné à réduire la capacité de nuisance de l’opposant Jean-ping et ses partisans.

“Monsieur Ping sera traduit en justice pour les propos qu’il tient” (Alain Claude Bilie-By-Nze)

Ce regroupement dit “spontané” des fidèles du président du Gabon survient quelques jours seulement après la tournée internationale de Jean-Ping. Au cours de cette tournée, l’opposant aurait tenu certains propos jugés diffamatoires, notamment sur le bombardement de son siège de campagne qui aurait fait 250 morts en septembre 2016. “La coupe est pleine”, selon le porte-parole du gouvernement. C’est pourquoi, au nom de ce groupe, Alain Claude Bilie-By-Nze informe qu’une plainte sera déposée bientôt contre Jean Ping. L’opposant n’était pas disponible pour réagir aux propos d’Alain Claude Bilie-By-Nze. Mais pour son porte-parole, la solution à la crise post-électorale serait le respect du verdict des urnes par Ali Bongo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here