Au Gabon, une polémique est née après l’annonce des félicitations d’Emmanuel Macron, le président français, à son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba.

Certains médias de l’opposition ont annoncé que la lettre d’Emmanuel Macron à Ali Bongo Ondimba est fausse. Message qui sera relayé par la suite sur les réseaux sociaux démonstration à l’appui pour prouver que la lettre transmise par l’Ambassade France à Libreville est fausse. Ce qui n’a pas pas laissé l’Elysée sans réaction.

En effet, la présidence de la République française a reconnu qu’Emmanuel Macron a bien transmis un message à son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba par l’intermédiaire de l’ambassade de France à Libreville.

Un message adressé au Président de la République (le vrai) pour la fête nationale. Et non, au président de la diaspora, Jean Ping.

Ce qui vient clore le débat sur la polémique née inutilement après la publication de cette lettre. Les partisans de Jean Ping doivent maintenant méditer sur le message vidéo que l’opposant a adressé à la diaspora. Une adresse destinée normalement à tous les partisans qui doivent comprendre que « l’heure est venue de reconstruire le Gabon ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here