PDG : Le congrès annoncé pour novembre

A six mois des législatives auxquelles suivront les locales, le Parti démocratique gabonais (PDG), plus que jamais fragilisé, envisage d’organiser son congrès en novembre prochain. Chaudes empoignades à l’horizon.

Ces dernières semaines au siège de Louis à Libreville, le secrétariat exécutif du PDG s’active. Peu après sa nomination en remplacement de Faustin Boukoubi ayant démissionné en août, Eric Dodo-Bounguendza a initié une série de rencontre avec les responsables provinciaux du parti. L’objectif du SG par intérim : préparer les conseils provinciaux qui devraient se tenir courant octobre. Mais derrière ces conseils, il s’agit de la préparation de la manifestation la plus importante du parti cette année : le congrès national. Celui-ci devrait vraisemblablement se tenir à Libreville, en novembre prochain. Les femmes du PDG en ont été informées, le 25 septembre, à la faveur d’une rencontre avec le SG par intérim.

Si le dernier congrès du PDG, en mars 2016, avait été convivial, d’autant qu’il s’était simplement agi de l’investiture d’Ali Bongo comme candidat du parti à la présidentielle d’août 2016, les prochaines retrouvailles des PDGistes risquent de ne pas se dérouler dans la même ambiance. D’aucuns prévoient de chaudes empoignades. Il faut dire que le parti est sorti plus que jamais fissuré de la dernière élection présidentielle, et même des mois avant celle-ci. Entre démissions et exclusions pour insubordination ou trahison, tentative d’accaparement du «distingué camarade» par certains «novices», le climat ne s’est pas beaucoup amélioré ces derniers mois.

«Tous les rats n’ont pas quitté le navire», soupçonnent certains, quand d’autres accusent des responsables du parti de s’être délibérément affranchi du respect dû au secrétariat exécutif du parti pour parler en leur propre nom, sous prétexte de leur amitié avec le «distingué camarade» qui, lui-même, ne semble plus beaucoup porter le parti dans son cœur. Il faut arriver à se dire des vérités, identifier ce qui coince, et (pourquoi pas ?) écarter les récalcitrants, parmi lesquels les fameux «hommes du président». Pour cela, va-t-il falloir une bonne dose de courage et d’audace à Eric Dodo-Bounguendza. Seulement, on en doute.

N’empêche, à deux mois du congrès à venir, le PDG est appeler à «crever l’abcès», et ses militants à se parler franchement. Son image déjà fortement écornée, son avenir et sa place en tant que premier parti du pays en dépendent. Au sein de cette formation politique au pouvoir depuis cinquante ans, des militants espèrent que le prochain congrès se déroulera sur une nouvelle orientation, avec des «camarades» apaisés et réconciliés. Les législatives annoncées pour avril 2018 risquent d’être difficiles si le parti d’Ali Bongo ne se remet pas en question.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Lutte contre le Covid19 : le PDG appelle les gabonais à se faire dépister massivement

Le Conseiller porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Dr Stéphane Iloko Boussiengui a dans un point de presse tenu vendredi à...

Gabon : Laure Gondjout rebondit en Côte d’Ivoire

Membre de l’une des familles les plus emblématiques du Gabon, l’ancienne ministre Laure Olga Gondjout a été naturalisée ivoirienne. La voici désormais reconvertie dans...

Gabon: la France douche les espoirs de Norbert Fargeon, père de Brice Laccruche Alihanga

C’est par le biais d’une note de la direction des Français de l’étranger et de l’administration consulaire que Norbert Fargeon, père de l’ancien directeur...

Utilisation des fonds du Copil : Jean-Marie Ogandaga à la CNLCEI

Le ministre de l’Économie s’est rendu à la Commission de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), le 4 juin à Libreville. Jean-Marie Ogandaga est allé...

Covid-19 : La FSBO offre 25 000 FCA à plus de 6 000 GEF via Airtel money

Depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille apporte de l’aide aux familles nécessiteuses. Pour accroitre...

Gestion des fonds COPIL : les membres du COPIL vont faire leur déclaration des biens à la Commission chargée de l’enrichissement illicite

Le Ministre de l’Économie et des finances , Jean-Marie Ogandaga, par ailleurs administrateur des Fonds du Comité de pilotage du plan de veille...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Moyen-Ogooué : 3e province la plus touchée après l’Estuaire et le Haut-Ogooué

Les cas de Covid-19 au Gabon se multiplient de plus en plus, depuis l'apparition de cette maladie, le 12 mars dernier dans notre pays. Chaque...

Il y a désormais 3 101 cas positifs au Covid-19 au Gabon

Ce vendredi, le Gabon a franchi la barre de 3 000 cas positifs au Covid-19 d’après les statistiques publiées par le porte-parole du Comité...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le vendredi 5 juin

Selon les derniers chiffres du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies, l’Afrique compte 163 599 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19...

Mort du Manitou de la musique gabonaise, Jean-Yves Messan

Les 4/5èmes des musiciens gabonais ayant localement éclos durant les dernières décennies du XXème siècle et en ce début XXIème lui doivent quelque chose....

Lutte contre le Covid19 : le PDG appelle les gabonais à se faire dépister massivement

Le Conseiller porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Dr Stéphane Iloko Boussiengui a dans un point de presse tenu vendredi à...