Dette Gabonaise : La notation de Fitch Ratings remise en question !

Abaissée à « B » et classée dans la catégorie spéculative, la notation de la dette du Gabon par l’agence de notation Fitch Rating ne fait pas l’unanimité. Selon un analyste, « cette décision parait discutable ».

L’existence d’importants arriérés domestiques et extérieurs, le risque éventuel que le déboursement de la deuxième tranche des fonds garantis par le Fonds monétaire international (FMI), au titre du programme conclu en 2017 pour restructurer l’économie ont influencé négativement les spéculations de Fitch Ratings sur la notation de la dette du Gabon. De « B+ » à « B », les perspectives de la dette souveraine du Gabon sont à terme négatives. Si le déclin du secteur pétrolier persiste, la croissance ne devrait suivre la même trajectoire et ne pas dépasser 0,8% cette année.

Pour un analyste, cette notation dont l’évaluation remonte à septembre dernier est trop hâtive. Des réformes ont été adoptées et sont en cours de matérialisation pour relancer l’économie. C’est le cas du Plan de relance économique (PRE) dont de nombreux partenaires internationaux à l’exemple du FMI ou de la Banque africaine de développement (BAD) salut l’existence. « L’agence aurai pu attendre la fin de l’année 2017 pour voir si le Gabon ne respectait pas ses engagements », explique l’analyste. Quant aux tensions de trésoreries résiduelles, elles sont dues principalement au calendrier de déboursements des bailleurs multilatéraux, concentrés en décembre, pour un montant total estimé à près de 750 millions de dollars.

En conséquence, soutient l’analyste, « la dégradation de la notation souveraine du Gabon ne reflète pas l’évolution de l’économie du pays et les efforts d’accélération des réformes structurelles saluées par le FMI et la Banque mondiale ». Et ce dernier de rajouter, « la forte demande des investisseurs internationaux pour l’émission gabonaise d’août 2017 à des conditions favorables est une parfaite illustration de la confiance de la communauté internationale dans les réformes entreprises par le Gabon ».

Michaël Moukouangui Moukala

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....