La Constitution, Ali Bongo, l’opposition ou encore les violences post-électorales en 2016… Le vice-président du Sénat gabonais, Jean-Christophe Owono Nguema, répond aux questions de Tatiana Mossot sur le plateau de TV5MONDE.

Il fait partie de ceux qui dénoncent une manipulation de la Constitution par Ali Bongo pour se maintenir encore au pouvoir et a déclaré que “seule la France a la solution au conflit : elle doit résilier le contrat avec un Ali Bongo” qui veut “monarchiser” la république.

Cette révision de la Constitution, c’est la forfaiture de trop d’Ali Bongo !
Jean-Christophe Owono Nguema

Pourquoi faire intervenir une puissance étrangère ? Le vice-président du Sénat gabonais, Jean-Christophe Owono Nguema, s’en explique sur TV5MONDE au nom de l’opposition gabonaise, alors que des militants ont mené à Paris une “opération coup de poing”. Un peu partout dans le monde, ils traquent l’entourage d’Ali Bongo et scandent des slogans dénonçant les abus du pouvoir et son entourage. Une forme de résistance qui, pour Jean-Christophe Owono Nguema, ne pèse pas lourd sans action politique dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here