C’est sous la demande du Président de la République Ali Bongo Ondimba que Brice Laccruche, son directeur de Cabinet a procédé à l’audition de Michel Mboussou et Auguste BIVIGOU, respectivement Directeur de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) et de l’Agence Nationale des Bourses du Gabon (ANBG).

En effet, ces derniers ont présenté leurs actions et leurs principaux défis pour l’avenir car étant responsables de principales entités qui bénéficient d’une autonomie de gestion au Gabon.

Les entretiens se sont déroulés dans le cadre d’une grande revue de l’efficacité de l’action publique au Gabon, souhaitée par le chef de l’Etat.

Il faut savoir que le Professeur Michel Mboussou, DG de la CNAMGS gère l’agence chargée de la mise en œuvre de la couverture maladie universelle (CMU). Cette structure permet aux plus démunis de bénéficier de la solidarité nationale.

Alors qu’Auguste BIVIGOU, est responsable de l’ANBG, une structure dont l’action impacte sur la vie de plus de 500.000 Gabonais. En effet, son agence intervient sur la jeunesse et l’éducation notamment en matière de délivrance des bourses aux étudiants.

Au terme de son audition, ce dernier a déclaré « qu’à l’heure où la puissance d’une nation est assise sur l’économie de la connaissance, permettre à nos jeunes d’étudier dans les meilleures conditions est une priorité ».

Ajoutant qu’à travers son action, l’ANBG est un outil de mise en œuvre du principe d’égalité des chances. Son action en matière de cohésion sociale et générationnelle est donc déterminante.

Compte tenu des enjeux jeunesse et éducation d’un côté, solidarité et protection sociale de l’autre il est impératif que ces agences non seulement soient bien gérées de façon optimale et efficiente possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here