*** Local Caption *** DISCOUR DE LA CLOTURE DE LA CONFERENCE DES MAIRES DES CAPITALES METROPOLES D'AFRIQUE CENTRALE PAR LE MINISTRE DE L'INTERIEUR

Les lampions se sont éteints, jeudi après-midi, sur la Conférence des maires des capitales et métropoles d’Afrique centrale, que Libreville abritait depuis mercredi dernier.

Pendant deux jours, les élus locaux de la zone Cémac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) ont échangé sur des thématiques de l’heure, portant à la fois sur la promotion de la gouvernance locale dans notre sous-région et la nécessité du déploiement d’une coopération transfrontalière des collectivités locales et des institutions nationales. De même, cette rencontre soutenue par l’AIMF (Association internationale des maires francophones), l’Union européenne et la Commission de la Cémac, a permis aux maires des capitales et métropoles d’Afrique centrale de porter sur les fonts baptismaux le premier bureau de l’AVCAC (Association des villes et collectivités d’Afrique centrale) avec comme présidente, le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Au terme de ces travaux, les édiles de la zone Cémac, à travers une déclaration dite de Libreville, s’engagent à offrir des lendemains radieux à leurs populations. Aux côtés des organisations inter-gouvernementales, les collectivités locales, selon Rose Christiane Ossouka Raponda, se doivent de développer, plus que jamais, une véritable coopération transfrontalière, qui soutiendra et accompagnera les politiques de développement des pouvoirs exécutifs.

Frédéric Serge LONG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here