Le vice-président gabonais, Pierre-Claver Maganga Moussavou, s’apprête à déposer une plainte en France contre le concessionnaire automobile Bentley à la suite de la divulgation d’une facture concernant l’achat, en octobre 2017, d’un modèle Continental GT pour 158 800 euros.

« À 66 ans, j’espérais pouvoir m’offrir une Bentley sans que cela ne fasse autant de remous ». Joint par Jeune Afrique, le vice-président gabonais, Pierre-Claver Maganga Moussavou, n’a guère apprécié la divulgation sur les réseaux sociaux d’une facture concernant l’achat, en octobre 2017, d’un modèle « Continental GT » du constructeur anglais pour la somme de 158 800 euros.

S’il a confirmé être l’auteur de cette dépense, versée en plusieurs fois entre avril, date de la commande de la voiture, et octobre 2017, Maganga Moussavou s’est défendu d’avoir utilisé de l’argent public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here