Gabon: un premier Conseil des ministres sans Ali Bongo

Au Gabon, le premier Conseil des ministres sans Ali Bongo, toujours hospitalisé à Riyad en Arabie saoudite, s’est enfin tenu ce vendredi 16 novembre. Il a été présidé par le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, grâce à une autorisation spéciale de la Cour constitutionnelle.

La place traditionnellement réservée au chef de l’Etat est restée vide pour ce premier Conseil des ministres en l’absence d’Ali Bongo. Dans une ambiance studieuse, c’est le vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou qui a mené la réunion gouvernementale.

A la sortie, le ministre délégué aux Affaires sociales, Jonathan Ntoutoume, a décrit une bonne ambiance durant ce premier Conseil des ministres un peu exceptionnel. « Il y a une amélioration de la santé du chef de l’Etat. Des assurances dans ce sens nous ont été données par le vice-président de la République et par le Premier ministre », a-t-il déclaré devant la presse.

Selon le communiqué final, « le Conseil des ministres s’est engagé à poursuivre avec abnégation et détermination la mise en œuvre de la vision de développement du Gabon du chef de l’Etat. Le Conseil a adressé ses vœux de prompt rétablissement et de retour rapide au président Ali Bongo Ondimba ».

Le gouvernement a adressé son soutien à la première dame et a remercié l’Arabie saoudite qui veille sur le chef de l’Etat, toujours hospitalisé à Riyad.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...

Covid-19 : Pas de seconde vague de contamination au Gabon

Cumulant encore sa fonction de porte-parole du Comité de pilotage du plan de riposte contre le Covid-19 (Copil) avec celui du ministre de la...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...