Pierre-Emerick Aubameyang célèbre son but avec ses partenaires face au Burkina Faso lors de la première journée de la CAN 2015 samedi 17 janvier. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Pierre-Emerick Aubameyang a retrouvé la sélection nationale lors du match amical face au Burkina Faso jeudi 10 octobre (1-0). Unique buteur de la rencontre, le capitaine semble avoir retrouvé les Panthères avec envie après une période compliquée en sélection.

Pierre-Emerick Aubameyang, l’unique buteur de la victoire (1-0) du Gabon face au Burkina Faso jeudi 10 octobre en amical, s’est dit « revanchard » avec sa sélection, après une année difficile marquée par l’absence des Panthères à la CAN 2019 en Égypte et des frictions avec sa Fédération.

« On repart avec énormément d’ambitions »

« Cela ne s’est pas bien passé ces derniers temps, j’ai envie de changer cette image de moi que j’ai peut-être en sélection », a déclaré le joueur d’Arsenal, qui a offert sur penalty la victoire à son équipe. « Cette victoire fait du bien. C’est une nouvelle dynamique, on repart avec énormément d’ambitions. Avant tout, on veut énormément travailler », a-t-il avancé. « J’ai plutôt envie de montrer un autre joueur, en termes de performance. On ne s’est pas qualifiés (pour la dernière CAN) et je sais que je peux donner énormément plus sur le terrain », poursuit-il.

La veille de la rencontre, au micro de RFI, son nouveau sélectionneur Patrice Neveu, avait déclaré que l’ancien joueur de Saint-Étienne était « un grand buteur, très honnête, sincère avec beaucoup d’humilité ». Ajoutant : « Il fait une belle carrière. Il a été injustement trop montré du doigt et l’objectif, c’est qu’il retrouve du plaisir avec les Panthères. »

Le buteur, élu meilleur joueur de la Premier League pour le mois de septembre, a été le grand absent de la dernière Coupe d’Afrique des nations, cet été, payant la campagne de qualification ratée du Gabon, qui avait terminé derrière le modeste Burundi. Depuis le match nul face aux Burundais en mars 2019, le Gabon n’avait plus joué. Lors de la phase de qualification pour la CAN 2019, Aubameyang émettait des doutes quant à son avenir avec les Panthères. Les relations entre le joueur et la Fegafoot étaient très tendues.

Se qualifier pour la CAN 2021

Le mauvais résultat face au Burundi s’était ajouté à l’épisode houleux, en septembre 2018, de la nomination, erronée, du père du joueur, Pierre-François Aubame Eyang, comme nouveau sélectionneur. La Fédération avait reconnu un couac de communication, et la star des Panthères avait réagi en dénonçant « l’amateurisme » de celle-ci. « Le président de la fédération a appelé mon papa et ne s’est même pas soucié de son état de santé, lui qui est malade en ce moment… Pour se précipiter et donner une conférence de presse alors que mon père lui a indiqué qu’il donnerait sa réponse le lendemain : négative (soit dit en passant) », avait fustigé l’ancien joueur du Borussia Dortmund.

Pour se qualifier pour la CAN 2021, le Gabon devra terminer dans les deux premiers d’une poule composée de l’Angola, de la RD Congo et du vainqueur du barrage entre Djibouti et la Gambie.

« On n’a pas le droit à l’erreur, je dirais même que c’est une obligation de se qualifier, vu nos qualités », a réagi Pierre-Emerick Aubameyang qui a visiblement décidé de continuer l’aventure avec les Panthères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here