Jessye Ella Ekogha, Conseiller spécial, Porte-parole de la présidence de la République

Le Porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, a échangé, le 23 décembre, avec les hommes de médias sur l’actualité politique, sociale et internationale dans laquelle est intervenu le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba. Plusieurs sujets ont été abordés, notamment les actes de piraterie au large des côtes gabonaises, ainsi que le résultat du dialogue politique intensifié entre le Gabon et l’Union européenne (UE).

Le Porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, a tenu le 23 décembre, sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. Au cours de cette rencontre avec les médias, il est notamment revenu sur l’actualité brulante, notamment les actes de piraterie maritime sur les côtes gabonaises, le Sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), ainsi que la clôture du dialogue politique intensifié entre le Gabon et l’Union européenne (UE).

Si la nouvelle voix de la présidence de la République s’est appesantie sur les questions d’ordre socio-économique, rappelant à plusieurs reprises que «les Gabonais sont la priorité du chef de l’État», il a mis l’accent sur les efforts fournis sur le front de l’insalubrité, avec l’augmentation des bacs à ordures dans la ville, de même que l’éclairage public renforcé dans les villes du pays afin de garantir plus de sécurité à la population.

Pour la route nationale dégradée, Jessye Ella Ekogha a rappelé le contrat passé entre l’État gabonais et les sociétés Colas et la Société autoroutière du Gabon (SAG). Les travaux de la route économique vont débuter bientôt grâce au partenariat avec Meridiam et la GSEZ. Cela permettrait la création d’environ 3000 emplois, a-t-il indiqué.

S’exprimant sur le sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEEAC, tenu le 18 décembre à Libreville, le Porte-parole de la présidence parle de «succès diplomatique», avec le retour sur la scène internationale du président Ali Bongo. Il a rappelé que la réforme institutionnelle de la CEEAC va permettre «une transformation en profondeur de la communauté et répondre aux défis de l’heure». Toutefois, l’heure est à la préparation du sommet ordinaire des chefs d’État qui devrait avoir lieu dans le premier semestre 2019. Sur ce volet international, a-t-il avancé, le résultat du dialogue politique intensifié entre le Gabon et l’Union européenne (UE) est une «victoire diplomatique importante du Gabon».

Concernant les actes de piraterie maritime au large des côtes gabonaises, Ella Ekogha a indiqué que 4 employés de la société Sigapêche ont été enlevés, un Gabonais a été tué. Soulignant la gravité de ces faits, il a déclaré que le président de la République les a condamnés, tout en saluant le courage de ce compatriote. Il a également adressé les condoléances du chef de l’État et le soutien du gouvernement à la famille du disparu, soulignant en outre qu’une enquête a été ouverte.

Selon le porte-parole de la présidence, tout est mis en œuvre pour déterminer les contours de ce drame, «Tout est sous contrôle. Des mesures ont été prises pour la sécurisation des biens et des personnes», a-t-il assuré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here