Coronavirus : La tendance baissière se consolide

Avec un taux de prévalence estimé à 10% cette semaine, le taux de contamination au Covid-19 au Gabon continue de baisser. Le pays compte atteindre les 5% préconisés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour aboutir à un déconfinement optimal et une meilleure reprise des activités.

«Les données épidémiologiques de cette semaine sur le Covid-19 montrent à nouveau une tendance à la baisse du nombre de nouveaux cas avec des pourcentages autour de 10% ces deux derniers jours». C’est l’information essentielle de la conférence de presse du 19 juin du porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil). Il y a un mois a-t-il fait observé, le pays avait des taux de prévalence autour de 25%. Il y a 3 semaines ces taux ont baissé jusqu’à 18% et les résultats obtenus cette semaine révèlent une prévalence autour de 10%. «Nous pouvons faire mieux et améliorer cette prévalence si nous acceptons de respecter les mesures et gestes barrières», a-t-il expliqué.

Selon Guy-Patrick Obiang, cette tendance baissière doit cependant être prise avec beaucoup de précaution, d’autant plus qu’un relâchement de l’observation des mesures barrières pourrait la faire repartir à la hausse. Dans la capitale, observe le Copil, la population fait de plus en plus l’effort d’appliquer les mesures barrières. Par contre dans les provinces, il y aurait encore la nécessité d’une vive sensibilisation sur l’existence même de l’épidémie à l’intérieur du pays. D’où, un appel à un engagement collectif pour renverser la tendance évolutive, diminuer de manière très significative la propagation du Covid-19 dans le pays et atteindre le seuil de 5% recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Soit, le taux idéal pour aboutir au déconfinement quand bien même ce déconfinement tiendra compte de certaines réalités.

«Selon l’OMS, le Gabon fait partie du top 10 des pays africains qui ont un bon taux de prélèvements, du top 15 des pays africains qui voient la courbe évolutive de l’épidémie diminuer», s’est réjoui Guy-Patrick Obiang qui insiste tout de même sur la prudence. Ceci, d’autant plus que sur le plan épidémiologique, sur les 989 prélèvements effectués le 19 juin, 88 nouveaux cas positifs ont tout de même été enregistrés. Soit un pourcentage de 8,8%.

Au nombre de nouveaux cas, 67 dans la province de l’Estuaire sur 805 prélèvements à Libreville. Soit 3.511 cas positifs. Dans le Haut-Ogooué, 16 nouveaux cas positifs enregistrés sur 95 prélèvements dont 11 à Franceville et 5 à Moanda. Soit un total de 658 dans cette province. Dans le Woleu-Ntem qui compte désormais 81 cas positifs, 5 nouveaux cas ont été enregistrés sur 13 prélèvements à Bitam.

En matière de prise en charge, 102 personnes étaient hospitalisées au 19 juin dont 9 en réanimation. 93 guérisons ont été notifiées, soit un total de 1.750 personnes guéries. Parallèlement, 2 nouveaux décès dont 1 à Lambaréné et 1 à Franceville ont été déclarés. Soit un total de 34 décès depuis le début de la pandémie avec à la clé, 27.030 prélèvements pour 4.428 cas positifs (16,4%) à cette date. «Le drame que prévoyait le Copil, c’était qu’au mois d’avril nous ayons 10.000 cas positifs», a révélé Guy-Patrick Obiang se réjouissant de ce que cet horizon funeste se soit évanoui.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....