spot_imgspot_img

Gabon : Le RNB prône l’alternance du pouvoir

Le Rassemblement national des bûcherons (RNB) de Pierre André Kombila tient depuis le 25 janvier son 3e congrès national ordinaire axé sur l’alternance pour la construction du Gabon. Les travaux ont été lancés par le premier secrétaire de cette formation politique de l’opposition monsieur Pierre André Kombila.
C’est ce 25 janvier que le RNB a ouvert les travaux de son 3e congrès ordinaire, ceux-ci ont vu la participation des délégations venues de l’intérieur du Gabon, notamment de l’Estuaire, du Moyen Ogooué, de la Ngounié et du Woleu Ntem pour ne citez que celles là.

Les discours de circonstance des responsables des délégations provinciales ont animé le congrès à l’image de celui du président du conseil communal de l’Estuaire, Calixte Engone, qui a invité les responsables du RNB a rompre avec « les intérêts claniques » qui ont souvent été placés au centre des priorités des partis politiques pour faire place au concept « Gabon d’abord ».

Dans son discours, le premier secrétaire du RNB, Pierre André Kombila a invité les congressistes à décider de l’avenir du parti. En effet, il s’avère que l’alternance tant réclamée par l’opposition se trouve bloquée par le parti majoritaire, alors que son chef adhère à l’idée du changement et du renouveau, changement de mentalité, de comportement politique afin de construire un Gabon solide et assurer le bien être des gabonais.

En saisissant la perche tendue par le président Bongo Ondimba le 1er décembre dernier, Pierre André Kombila entend rompre avec l’hésitation et s’associer aux autres partis de la majorité présidentielle pour y arriver : « la marche du monde nous dicte notre conduite. En effet dans ce monde de compétition dominé par la maîtrise du savoir ceux d’entre nous qui savent ont le devoir de mettre leur talent dans cette âpre lutte » a déclaré Pierre André Kombila.

Le troisième congrès national ordinaire du RNB se tient dans un contexte de crise après sa scission en deux factions politique dont l’une dirigée par son ancien collaborateur, Paul Mba Abessole, au gouvernement depuis 2006.

Les conclusions de ce congrès devraient déterminer la prochaine ligne directrice du RNB dont la vision de départ est construite autour de changement et de la nécessité de l’alternance au pouvoir. De même elles permettront de mieux préparer la mobilisation des militants pour les élections locales d’avril.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES