spot_imgspot_img

Gabon: Insécurité: Akournam I, un véritable « no man’s land »

Les habitants du quartiers Akournam I dans la commune d’Owendo, banlieue sud de Libreville sont pris dans une sorte d’étau suite aux actes d’agressions que leur font subir des bandes de malfaiteurs qui vont jusqu’à narguer les forces de sécurités à chaque interpellation.

Les habitants de la zone d’Akournam I, quartier situé derrière l’hôpital pédiatrique d’Owendo ont perdu le sommeil et ne savent plus à quel saint se vouer. Selon le chef de quartier Akournam I, zone I, Oyane Akoume Rose, le phénomène d’insécurité dans sa circonscription administrative a dépassé le seuil de tolérance, au point d’enregistrer des cas d’agression dès la tombée de la nuit et quelque fois, à certaines heures de la journée. Le chef de quartier affirme avoir saisi le commissariat de cette commune pour une solution durable, mais jusqu’alors rien n’est encore résolu.

Pour le chef du quartier Akournam I, l’insécurité qui règne dans cet espace a atteint un seuil inquiétant si bien qu’à cette vitesse et évoluant à visage découvert, il risque de se passer des justices populaires car, ces mêmes bandes qui, une fois interpellées, sont relâchées et vont intimider leurs victimes jusque dans leurs domiciles.

Au demeurant, les populations d’Akournam I interpellent les plus hautes autorités du pays pour qu’une solution rapide et durable soit trouvée à leur situation, au risque de se retrouver prisonniers dans leurs propres demeures.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES