spot_imgspot_img

Gabon: L?instruction civique en perte de valeurs dans les différents établissements scolaires

Le cours d’instruction civique instauré dans le calendrier pédagogique par le ministère de l’éducation nationale et dispensé au sein des différents établissements primaires et secondaires du Gabon, est véritablement en perte de valeurs, au regard du peu d’intérêt suscité chez les apprenants et des résultats enregistrés, à cela s’ajoute le coefficient peu élevé affecté à cette matière, qui n’est pas pour favoriser l’enseignement de cette discipline combien importante et incontournable pour les futurs citoyens.

Cette discipline d’intérêt général a pour but d’inculquer aux élèves le sens du patriotisme, le respect de la chose publique, les devoirs et les droits d’un citoyen.

L’instruction civique est dispensée en moyenne quatre fois par semaine à raison de 15 minutes la séance, nous confie Mbouma Fabrice, enseignant à l’école primaire Martine Oulabou de Libreville.

« Nous essayons de sortir du programme de l’éducation nationale en matière d’instruction civique, car les ouvrages proposés ne sont pas suffisamment étoffés. Et puis le temps réservé au cours ne nous permet pas d’inculquer correctement les notions de civisme à nos élèves. », a poursuivi l’enseignant.

Un regret partagé par les enseignants des autres établissements : « Le temps et la fréquence affectés à cette discipline, les ouvrages non étoffés son un véritable handicape pour nous, de plus, les parents ne relaient pas les enseignements dispensés, bien au contraire, ces derniers s’opposent indirectement à cet enseignement. Ils sont en mouvement quand il s’agit de la levée des couleurs, et cela en présence des enfants à qui, il venait d’être dit qu’il faut être immobile lorsqu’on procède à la levée des couleurs », a déclaré une enseignante de l’école pilote du centre sous couvert de l’anonymat.

Selon Fabrice Mbouma, « la tutelle devrait revoir le temps consacré à cette matière, revoir le programme tout entier de cette discipline et revoir à la hausse son coefficient afin de réinstaurer les valeur patriotiques.
Recentrer l’école sur ses missions premières, c’estrétablir l’autorité du savoir et du savoir-vivre. »

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES