spot_imgspot_img

Total Gabon s’associe à Gabon Diaba Ltd pour l’exploitation du permis Diaba

Total Gabon, le premier producteur de pétrole au Gabon, a récemment cédé une participation de 21,25% sur le permis d‘exploitation du site de Diaba à la Compagnie Gabon Diaba Ltd, filiale de la société américaine Cobalt International Energy, pour amortir les risques sur les investissements nécessaires au développement de ce permis.
Face à l’ampleur des investissements nécessaires à l’exploitation du site de Diaba, au large des côtes sud du Gabon, Total Gabon a fait appel à la compagnie Gabon Diaba Ltd, filiale de la société américaine Cobalt International Energy, à laquelle il a cédé 21,25% des parts pour partager les risques.

D’une superficie de 9 075 km2, le site de Diaba se trouve à une cinquantaine de kilomètres au large des côtes sud du Gabon, par 100 et 3 500 mètres de profondeur. La cession d’une part des actions du site à la société pétrolière américaine permet à Total Gabon de partager les risques sur ce permis frontière en offshore profond.

Le site se trouvant en pleine mer, avec une profondeur importante, l’exploitation du gisement va nécessiter des investissements très importants, que la société Total Gabon a choisi de partager avec une société américaine pour limiter les risques.

Avec cet accord, Total Gabon demeure l’opérateur et conserve 63,75% des parts contre 21,25% pour la compagnie américaine et 15% pour l’Etat gabonais. La campagne d’exploration du site doit s’effectuer en trois périodes, dont la première porte sur trois ans et demi et comporte un engagement de travaux de 2 000 kilomètres de sismique 2D. Cette campagne est prévue en 2008.

La deuxième phase est également prévue sur trois ans et demi et engage 700 kilomètres carrés de sismique 3D alors que la troisième, d’une durée de trois ans, prévoit le forage d’un puits.
Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2007, la production pétrolière de Total Gabon est arrivée à 64,7 milliers de barils par jours contre 67,6 milliers de barils par jours pour les neuf premiers mois de l’année 2006.

Cela représente une baisse de production de 4,3%, principalement due au déclin naturel des champs qui n’aurait pas pu être compensé entièrement par les productions nouvelles et les opérations sur puits. En revanche, au cours du 3ème trimestre 2007, Total a réalisé un chiffre d’affaires de 333,3 millions de dollars US, contre 220,7 millions de dollars US au troisième trimestre 2006.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES