spot_imgspot_img

Gabon : Total a réalisé 145,6 milliards de FCFA en 2007

Total Gabon affiche un résultat net pour l’exercice 2007 de 334,4 millions de dollars US, soit environ 145,6 milliards de francs CFA, contre 326,4 millions de dollars US, soit environ 142 milliards de francs CFA en 2006. Ce résultat représente une hausse de 2,5%. C’est ce qui ressort de la réunion du conseil d’administration de la société tenue le 14 mars dernier.

Réunis en conseil d’administration le 14 mars dernier pour arrêter les comptes de l’exercice 2007, les responsables de Total Gabon ont annoncé une hausse de 2,5% du résultat net, avec 145,6 milliards de francs CFA en 2007, ainsi qu’une progression de 14% du chiffre d’affaires, avec 634,2 milliards de francs CFA. La production de pétrole brut opérée par l’entreprise a atteint 81,5 milliers de barils jour contre 84,8 milliers de barils jour en 2006, soit une baisse de 4 %.

Les charges d’exploitation de la société se sont élevées à 1,331 milliard de dollars US, soit presque 580 milliards de francs CFA en 2007 contre 978 millions de dollars US, environ 426 milliards de francs CFA en 2006, soit une hausse de 36 %. La filiale de Total au Gabon a évoqué «un programme toujours soutenu de gros entretien, la poursuite de la hausse générale des prix des services pétroliers, d’un effet de change défavorable du dollar US contre l’euro et de l’augmentation des postes provisions et amortissements» au titre de l’augmentation des investissements réalisés par la société en 2007.

Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale des actionnaires, convoquée pour le 23 mai 2008, la distribution d’un dividende de 31 dollars par action, soit 139,5 millions de dollars US (plus de 60 milliards de francs CFA) à l’ensemble des actionnaires.

Ce dividende est payable en euros (ou sa contre valeur en francs CFA) sur la base du cours du dollar au jour de l’assemblée générale. Il ouvre droit à un crédit d’impôt en France de 0,27 dollar par action correspondant au montant de la retenue à la source au Gabon.

L’entreprise justifie le montant du dividende par sa capacité d’autofinancement et par «l’effort d’investissement important consacré notamment au re-développement d’Anguille qui a démarré en 2007 et qui poursuivra un rythme soutenu les années suivantes. Aussi Total Gabon justifie ces performances par la nécessité de lever jusqu’à 600 millions de dollars de dette bancaire pour le financement du plan d’investissements pluriannuel de la société», selon le communiqué publié le 17 mars 2008.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES