spot_imgspot_img

Gabon : Bongo assure un retour au calme à Shell Gabon

ShellQuelques semaines après la reprise des activités à Shell Gabon, le chef de l’Etat Bongo Ondimba a reçu le 8 avril dernier au palais présidentiel une délégation de responsables de l’entreprise pour garantir la mise en œuvre des engagements contractés pour la sortie de crise.

Dans le prolongement de son action de médiation dans la crise qui a paralysé les activités de Shell Gabon du 20 mars au 2 avril derniers, le président gabonais Bongo Ondimba a reçu le 8 avril dernier au Palais présidentiel de Libreville une délégation de responsables de l’entreprise pour garantir le suivi des engagements pris par la direction générale et pour relancer les projets de développement de l’entreprise au Gabon.

Le directeur Exploitation et Production de Shell pour la zone Afrique, madame Picard, et le vice président chargé des Ressources humaines, Eric Slotboom, ont été exhortés par le président gabonais au respect des engagements pris pour la résolution du conflit social au sein de l’entreprise, à savoir l’accentuation du dialogue social au sein de l’entreprise, la mise en place d’un plan de «gabonisation» des effectifs ainsi que le respect des revendications sociales inscrites au cahier des charges de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) pour maintenir un climat propice au travail au sein de l’entreprise.

Au titre des points de revendications satisfaits pour les employés de Shell Gabon, cinq employés âgés 59 ans devraient partir en préretraite, douze agents de sous-traitants devraient être titularisés, les employés du terminal pétrolier de Gamba et des champs pétroliers devraient bénéficier des mêmes avantages sociaux que ceux travaillant sur des plateformes, deux médecins urgentistes gabonais devraient être embauchés pour remplacer à terme deux infirmiers expatriés et enfin, aucune mutation disciplinaire ne devrait avoir lieu suite à la grève.

Les responsables de Shell Gabon se sont à nouveau engagés devant le chef de l’Etat à respecter les engagements pris lors des négociations, avec le suivi du ministère du Travail.

Dans la volonté de poursuivre et d’étendre leurs activités au Gabon, les responsables de Shell ont confirmé l’exécution des projets de développement retenus au cours du dernier conseil d’administration de la société.

Il s’agit notamment du projet de construction d’une unité de production de gaz avec la création d’une centaine d’emplois directs ; l’exploration en mer profonde entraînant la valorisation de deux blocs récemment acquis par Shell ; la poursuite des campagnes sismiques pour l’exploitation à terre d’Ozingo et Awom qui ont fait l’objet d’une extension par le gouvernement au profit de Shell ; du projet de développement intégré d’huile et de gaz en vue de l’augmentation des réserves du champ de Rabi ou encore de l’augmentation de la capacité du terminal de Gamba en vue de garantir une route d’export à tous les champs en développement dans Awom et Maghena.

Par ailleurs, sur le plan communautaire, les responsables de Shell ont évoqué plusieurs projets sociaux et communautaires tels que le désenclavement de la ville de Gamba, la construction d’un pont métallique sur la Bourné-Bourné, la construction d’un centre social à Gamba et la réalisation de plusieurs actions pour l’amélioration du système scolaire dans cette cité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES