spot_imgspot_img

Gabon : 14 217 candidats se lancent à la conquête des mairies

C’est aux premières heures de cette journée du 12 avril que les 14 217 candidats en lice pour les élections locales du 27 avril sont entrés en campagne, conformément au calendrier électoral arrêté par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

Les 14 217 candidats répartis sur 832 listes qui s’affronteront pour le renouvellement des bureaux des conseils municipaux et départementaux auront deux semaines pour mettre à profit leurs programmes pour espérer rallier à leurs causes le plus grand nombre d’électeurs possible. La bataille s’annonce déjà âpre, surtout à Libreville où pratiquement l’essentiel des formations politiques sont en lice.

Dans le 1er arrondissement de la capitale gabonaise, sur une quinzaine de candidats, le jeu va se faire entre André Dieudonné Berre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et Pierre Claver Mvélé du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle). Un troisième prétendant potentiel se dessine également en la personne de Sene-Ingueza du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ, opposition), qui avait arraché un siège de député au RPG dans cet arrondissement lors du scrutin législatif de décembre 2006.

Dans le 2ème arrondissement, Jean Eyéghé Ndong, l’actuel Premier ministre et premier vice-président du PDG, et Paul Mba Abessole, se disputeront incontestablement le siège devant les autres candidats. Pour rappel, monsieur Eyéghé Ndong avait été élu député sur ce siège en battant Mba Abessole, lequel avait pourtant déjà remporté ce duel sur le même siège lors des élections de 2001.

Le général Jean Boniface Assélé du Centre des libéraux réformateurs (CLR) tentera de conserver son fauteuil de maire du 3ème arrondissement de Libreville, malgré sa lourde défaite aux dernières législatives sur ce siège face à l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition). Pour conserver son siège, le général Assélé devra évincer la ministre des Affaires étrangères, Laure Olga Gondjout, qui tente à cette occasion de briguer son premier mandat électif. L’UPG est également en lice dans cet arrondissement avec Bonaventure Nzigou Manfoumbi, ancien président de la Fédération gabonaise de boxe (FEGABOXE).

Dans le 5ème arrondissement, la tête de liste du PDG, Jean François Ntoutoume Emane (ancien Premier ministre) affrontera Raymond Placide N’dong Meyo du RPG et surtout Claudio Ndembi Nzinga de l’UPG qui ambitionne de confirmer la percée de son parti dans cet arrondissement où il détient déjà deux sièges à l’Assemblée nationale.

La campagne électorale qui s’ouvre ce samedi met en lice plus de 800 listes pour 109 communes et départements à conquérir.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,856FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES