spot_imgspot_img

Gabon: Intégrer les CTA dans les structures hospitalières pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination

Les 60 participants au séminaire sur la prévention, le suivi et l’accompagnement des malades, la prise en charges médicale et psychosociale des personnes vivant avec le VIH, ont été recommandés vendredi dernier à Libreville, au terme des travaux du gouvernement gabonais en vue d’intégrer les centres de traitement ambulatoires (CTA) dans les structures hospitalières pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination, a constaté GABONEWS.

Outre cette résolution, les participants demandent la réouverture des services sociaux dans les services de maternité infantile (SMI) existant dans le pays.

Selon le secrétaire générale adjoint du ministère gabonais du Sida, Ismaël Ngouessy Tsatsa, qui a présidé la cérémonie de clôture, la rencontre de Libreville a permise de mieux cerner les mécanismes de préventions, de lutte contre la pandémie.

« Votre détermination à combattre la discrimination et la stigmatisation permettra aux personnes vivants avec le VIH d’améliorer leurs conditions de vie en leur félicitant l’accès aux services essentiels », a déclaré Ngouessy Tsatsa.

Le Gabon présente des progrès encourageant avec une baisse de taux de prévalence, passé de 8,1 à 5,9%, selon l’Organisation mondiale du Sida (OMS).

Un document stratégique, pour une période de 2008 à 2012, à la disposition de toutes les parties impliquées dans la lutte contre le Sida a été mis en place en février dernier, afin d’identifier et de coordonner les actions de lutte.

Face à cela, le gouvernement gabonais devra dégager plus de 6 milliards de francs CFA par an, soit plus de 32 milliards de francs CFA sur les cinq années à venir.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES