spot_imgspot_img

France – Afrique: Wade: « La fermeture des bases françaises peut être un facteur de déstabilisation »

Soldats françaisLe retrait des troupes françaises des pays africains non compris le Sénégal peut être ’’un facteur de déstabilisation’’, a déclaré jeudi le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, qui s’est dit cependant favorable à la révision des accords de défense entre la France et des pays du continent.

Le retrait de la France ’’de tous les pays d’Afrique, je ne parle pas du Sénégal, je pense que c’est un facteur de déstabilisation’’, a notamment dit le chef de l’Etat dans un entretien à Radio France internationale (RFI).

’’Il y a des gouvernements en Afrique qui ont besoin d’avoir des accords visibles avec des puissances extérieures parce que ça dissuade. Le jour où certaines oppositions comprendront qu’en fonçant sur certains gouvernements, rien ne viendra de l’extérieur, on s’engage dans la déstabilisation’’, a ajouté le président de la République.

’’C’est dangereux. Beaucoup de pays n’en sont pas au niveau du Sénégal’’ qui n’’’a que faire’’ des accords militaires stipulant que ’’si l’un des pays est agressé de l’intérieur ou de l’extérieur, l’autre intervient militairement’’, a souligné le chef de l’Etat.

’’Ce genre d’accord, a-t-il ajouté, je n’en ai que faire et je l’ai dit au président Sarkozy. Ça ne m’intéresse pas. Moi, je ne risque pas de coup d’Etat militaire au Sénégal. Je dors tranquille et il n’y a pas, il n’y en a jamais eus et il n’y en aura pas au Sénégal’’.

’’Donc l’histoire de pouvoir faire appel à la France en cas d’émeutes, ça n’existe pas pour le Sénégal encore une fois et vous ne m’entendrez jamais, jamais lancer à la France un appel pour dire : voilà il y a telle ou telle chose qui se produit au Sénégal je demande à l’armée française de venir. C’est exclu’’, a-t-il martelé.

Le préside Wade a tout de même relevé que ’’la France a une base au Sénégal, ce qu’on appelle base entre guillemets. Ma position dans cette affaire que j’ai exprimée à Sarkozy, c’est que la France est un pays ami. Donc si elle a besoin d’une base au Sénégal pour mettre ses troupes où je-ne sais-pas-quoi, ça ne me dérange pas’’.

’’Et si M. Sarkozy lui-même pense que ce n’est pas bon pour l’image et la politique de la France d’avoir des bases au Sénégal, je dis +banco+.je reprends mes terres, les terres que j’ai prêtées à la France au Sénégal. C’est clair et c’est net’’, a-t-il indiqué.

Relevant n’avoir jamais lu les accords secrets qui ‘’paraît-il’’ lient la France à certains pays africains, le chef de l’Etat s’est montré ’’tout à fait d’accord’’ pour la révision des accords de défense franco-africains.

Interrogé sur la Françafrique, le président de la République a déclaré qu’il n’a ’’jamais su encore ce que c’est’’. Pourtant, a-t-il fait remarquer, ’’je crois avoir lu tout ce qui a été écrit sur la Françafrique. Ce qu’on appelle la Françafrique’’. Prié de dire si cela veut dire que les réseaux et les relations personnelles n’existent pas dans les relations que la France entretient avec certains pays africains, le président Wade s’est interrogé : ’’Est-ce que c’est dangereux ça, qu’un président de la République ait des relations personnelles avec d’autres présidents ?’’.

’’Mais ça, s’est-il empressé de souligner, c’est l’histoire de la France qui veut ça. Vous voulez nier l’histoire de la France, elle existe, ça fait trois siècles que nous sommes avec vous’’.

Exprimez-vous!

  1. Abdoulaye Wade est un imbécile, totalement sénile, gaga, gâteux, impotent, sénescent. Il ne sait pas se qu’il dit, il milite pour le maintient de l’armée coloniale française en Afrique, alors pourquoi l’indépendance si c’est pour vivre la même situation d’occupation militaire qu’à l’époque de la colonisation officielle ?
    Lorsque Wade affirme que si l’armée française venait à quitter l’Afrique, les africains s’extermineraient comme des bêtes sauvage, alors cela revient à approuver la théorie des intellectuels européens et arabes du siècles des lumières sur la prétendu babarie des nègres.
    Les intellectuels arabes affirmaient à l’époque et à propos des nègres :  » Au-delà du Maghreb, vers le sud, il n’y a pas de civilisation à proprement parler. Des êtres y sont plus proches d’animaux muets que d’humains doué de raison… Ils se mangent fréquemment les uns les autres. on ne peut les considérer comme des êtres humains ». Ou est la différence entre cette théorie raciste arabe du 18è siècle, et ce que dit aujourd’hui Wade sur le risque d’explosion de violence tribale en cas de départ de l’armée française en Afrique noire. Wade est illogique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES