spot_imgspot_img

Gabon : Dieudonné Pambo dresse le bilan à mi parcours de l’IUSSO

L’Institut universitaire de secrétariat et des sciences de l’organisation (IUSSO) a tenue une réunion préparatoire aux conférences budgétaires du ministère de tutelle le 15 mai dernier sous la direction du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, pour un bilan administratif, pédagogique et financier de l’établissement.

Identifier les manques, les dysfonctionnements et les priorités de l’établissement dans l’optique des conférences budgétaires du ministère de tutelle, c’est l’objet de la réunion préparatoire organisée parl’Institut universitaire de secrétariat et des sciences de l’organisation (IUSSO) le 15 mai dernier sous la direction du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo.

La directrice de l’établissement supérieur, Clotilde Chantal Allela, a dressé le bilan administratif, pédagogique et financier à mi parcours de l’exercice 2008-2009. Pour elle, Il s’agissaitt de mettre en exergue les objectifs et les défis à atteindre et d’identifier les difficultés rencontrées par l’établissement.

Cette réunion s’est tenue en prévision des conférences budgétaires préalables à l’établissement de la loi de finances 2009. Les problèmes identifiés permettront au ministre de tutelle d’orienter l’élaboration du budget 2009 pour l’Enseignement supérieur.

«L’IUSSO est un établissement doté d’une autonomie financière et à ce titre, il se doit de rendre des comptes des moyens mis à sa disposition par l’Etat.(…) L’établissement doit dire comment il utilise les moyens qui ont été mis à sa disposition par l’Etat. Le deuxième niveau de pertinence réside dans le fait que les établissements d’enseignement supérieur sont engagés dans un processus de réforme, notamment le système LMD. La réunion de ce matin permettra de voir comment l’établissement adapte le système LMD à son offre de formation» a expliqué le ministre Pambo à l’ouverture de la réunion.

Avec trois cent étudiants inscrits cette année contre deux cent dix pour le précédent exercice, l’Institut a cependant réduit le nombre de filières proposées à six contre quinze l’année passée. L’adéquation formation et emploi a également été améliorée par les programmes de formation proposés, tout comme la rationalisation des ressources humaines et la réorganisation des textes organiques de cet établissement.

«Il ne s’agit plus d’une école de secrétariat mais d’un Institut universitaire des sciences de l’organisation, et les enseignements du secrétariat sont inclus dans les sciences de l’organisation» a expliqué la directrice.

«Des efforts importants ont été fait au niveau de la restructuration du cadre d’exercice. Des salles de classes ont été rénovées, il y a un bâtiment en construction qui sera livré en 2009. Des efforts conséquents ont été fait à ce niveau mais aussi en matière de redéfinition des filières de formation» a constaté Dieudonné Pambo.

Avec un budget annuel alloué par l’Etat de 192 millions de francs CFA et 70 millions de francs CFA de fond propres générés par la formation continue, l’établissement a engagé d’importants travaux de réfection, de réhabilitation et de modernisation des infrastructures d’enseignement. Les responsables ont toutefois demandé l’augmentation du budget de fonctionnement de l’établissement pour soutenir les réformes et les chantiers en cours.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES