spot_imgspot_img

La journée mondiale de la vente illicite des médicaments passée sous silence au Gabon

La Journée mondiale de la vente illicite des produits pharmaceutiques, célébrée les 28 mai de chaque année, est passée sous silence au Gabon, malgré l’appel « forte » du comité de l’ordre des pharmaciens du Gabon, lancé à l’endroit des autorités et des populations, aucune manifestation à cette occasion n’a été organisée à Libreville, ni ailleurs dans le pays quand bien même on sait l’ampleur du phénomène, a constaté GABONEWS.

Le président de l’ordre des pharmaciens au Gabon, Serge Aime Issembé, lors d’un entretient avec GABONEWS a reconnu l’existence et surtout l’ampleur du phénomène, soutenant qu’il prend de plus en plus des proportions inquiétantes. « Il est important que la sensibilisation soit responsable et pour cela, nous allons toujours vers les pouvoirs publics en partenariat avec les pharmaciens pour que ce phénomène soit réellement raillé », a-t-il dit.

Pour lui, la vente de ces médicaments correspond au circuit de la grande criminalité. A cet effet, il invite d’ailleurs la population et les autorités à prendre en compte ce phénomène et à s’abstenir de se procurer des médicaments dans les lieux douteux.

Rappelons que les 4 au 5 juin prochain à Libreville, cette question sera évoquée au cours d’un Forum international pharmaceutique, lieu d’échange entre les pharmaciens du monde, dont on envisage comme principale recommandation à l’issue de cette rencontre une « lutte efficace » pour vaincre ce phénomène de trafic des médicaments.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,858FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES