spot_imgspot_img

Gabon: Les 32 piliers de la paroisse saint Michel de Nkembo abandonnés aux intempéries s’abîment

Les trente deux (32) piliers de la paroisse catholique saint Michel située au quartier Nkembo à Libreville, dont la construction aura duré treize ans, s’abîment au jour le jour à cause des intempéries et des conditions atmosphériques qui détruisent peu à peu ces colonnes sculptées des mains de maître.

Selon les paroissiens, ces piliers illustrant les scènes de la Bible se détériorent par les effets du vent, de la pluie, de l’humidité, du soleil accablant qui, tous réunis occasionnent sur ces chefs d’œuvres des dommages considérables. Ainsi, pour les protéger des intempéries naturelles, les fidèles entendent rallonger la toiture de la façade principale.

La paroisse saint Michel de Nkembo de Libreville est l’aboutissement de treize années d’amitié, d’échange et de travail entre le Père Yves Morel (fondateur de la paroisse, actuellement retraité) et d’un sculpteur Zéphyrin Lindogno. Elle attire chaque jour, chaque dimanche et à chaque grande fête, des Chrétiens, des fidèles et touristes.

Cette église a été inaugurée à Libreville en 1977 par l’archevêque émérite André Fernand Anguilé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES