spot_imgspot_img

Gabon: Les populations d’Oyem dénoncent la flambée des prix des produits de première nécessité

Depuis un peu quelques, les prix de plusieurs produits de première nécessité et autres denrées alimentaires ont pris l’ascenseur dans les espaces commerciaux de la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord), réduisant ainsi le contenu habituel du panier de la ménagère, sui n’était pas déjà très chargé; une situation très mal vécue par les Oyémois qui entendent faire recours à tous les moyens possibles en vue de lutter contre ce phénomène de la vie chère qui commence à avoir des incidents lourds sur la vie des ménages, a constaté GABONEWS.

« Tout ou presque a été augmenté en quelques jours dans la quasi-totalité des commerces de la ville, même certains produits tels que les l’huiles de cuisine, en provenance du Cameroun voisin, que l’on achetait à 700 et 800 francs CFA le litre, nous revient désormais à 1300 francs. Nous ne comprenons rien à tout cela et il n’y a personne pour nous dire à quoi cela est dû. Nous éprouvons beaucoup de peines à joindre les deux bouts », a déclaré Odile Mengue, mère de famille.

Signalons que ce phénomène de la vie chère qui secoue les habitants de la ville d’Oyem, comme de la majorité des villes des pays en développement, touche également, toutes les localités du Gabon, avec pour corollaire, la ruine des petits porte-monnaie et un changement obligatoire des habitudes alimentaires.

Cependant, les autorités en charges de la réglementation des prix en poste dans la province septentrionale, ont intimé l’ordre aux opérateurs économiques et autres commerçant exerçant à Oyem et environs, de se conformer à la grille tarifaire en vigueur, sous peine de sanction, et ce dans les plus brefs délais.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES