spot_imgspot_img

Gabon : 25 000 tonnes de sucre par an pour la SUCAF

La Sucrerie africaine du Gabon (SUCAF Gabon) a annoncé ses ambitions de stabiliser sa production annuelle autour de 25 000 tonnes lors de la présentation le 6 juin dernier de sa campagne de récolte sucrière 2008 qui débute ce 9 juin à Ouellé, dans le Haut-Ogooué.
Stabiliser la production annuelle à 25 000 tonnes, c’est l’ambition qu’a a annoncé le directeur général de la SUCAF Gabon, Guillaume Sordet, lors de la présentation de la campagne de récolte sucrière pour l’exercice 2008 qui débute ce 9 juin à Ouellé, dans la province du haut Ogooué.

«Nous sommes confiants. Toutes les précautions ont été prises pour que nous réalisions cette performance. Toutefois, les aléas liés à la manipulation des machine peut faire en sorte que nous soyons pénalisés à quelque niveau que ce soit, mais des équipes sont prévues pour parer au plus pressé» a déclaré monsieur Sordet.

Pour l’exercice 2007, la SUCAF Gabon avait produit 26 931 tonnes de sucre alors qu’elle avait fixé l’objectif à 25 000 tonnes, soit une surproduction de 1 931 tonnes.

A l’annonce de la campagne de récolte sucrière 2008, 123 jours ont été donnés aux 500 agents et 600 saisonniers employés par l’entreprise pour récolter les 5 000 hectares de cannes à sucre pour la production des 25 000 tonnes prévues.

La direction de l’entreprise a par ailleurs précisé que si la stabilisation de la production s’avérait effective, l’entreprise prévoyait de monter à 28 000 tonnes de sucre par an.

La SUCAF Gabon exploite sur près de 5 000 hectares les deux variétés de cannes nécessaires à la fabrication du sucre. La «NCO» est cultivée pour l’abondance de son jus et la «B46» pour sa bagasse, composante énergétique nécessaire à l’élaboration du sucre fini.

Créée en 1975 sous le nom de SOSUHO (Société sucrière du Haut-Ogooué) avec un capital de 500 millions de FCFA, cette entreprise est passée sous le contrôle du groupe BGI-Castel depuis 1999 avec un capital renforcé de 4 milliards de FCFA.

SUCAF a investi près de 30 milliards de FCFA en 5 ans alors que l’Etat exigeait des investissements de l’ordre de 15 milliards dans le but de réhabiliter l’entreprise.

«C’est un succès. Nous avons tenu ce pari et pensons faire plus si nos récoltes sont toujours bonnes» s’est félicité monsieur Sordet.

La SUCAF Gabon est l’une des plus grandes pourvoyeuses d’emplois dans la province du Haut Ogooué où elle emploie 500 agents (cadres et agents d’exécution confondus) à temps plein et plus de 600 saisonniers de différentes nationalités en période de récolte

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES