spot_imgspot_img

Gabon: La fabrique de chaussures, une activité en plein essor à Libreville

La fabrique de chaussures artisanales (à la main) est une activité en plein essor dans la capitale gabonaise, très prisée par la communauté étrangère (nigérian, malien, guinéen), qui requiert de la dextérité et de l’imagination comme nous l’explique Richard Nwaru, nigérian, âgé de 43 ans, qui est un fabricant de chaussures au quartier Akébé-Rond Point, dans le 4ème arrondissement de Libreville.

Richard Nwaru, est fabricant de chaussures depuis déjà 25 ans et s’est installé au Gabon depuis 5ans. Quelques années après son arrivée au Gabon, Richard ouvre son atelier et s’installe à son compte, et depuis, il offre à ses nombreux clients des chaussures de qualité, Une activité qu’il a apprise auprès de son père dans son pays natal (le Nigéria).
C’est donc à l’aide du cuir, des semelles, de la colle forte, de la teinture, d’une machine à coudre dont la puissance a été renforcée (n°22 ou 23), des boucles, et du fils, que le produit fini s’obtient.

Tout commence par une prise de mesures par rapport au model recherché. Il donne la forme ensuite grâce à la machine à coudre et du pied de bois. Lorsque toutes les mesures sont prises, le fabricant joint les bouts de cuir à la semelle à l’aide de la colle avant de les solidifier avec du fil.

Les prix du produit fini varient en fonction de la qualité, du modèle et de la nature du matériel utilisé soit : 5.000 à 10.000 francs CFA.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES