spot_imgspot_img

Gabon: Un regard sur les enfants de la rue, à l’occasion de la journée mondiale de l’enfant africain

A l’occasion de la célébration ce lundi de la journée mondiale de l’enfant africain, la rédaction de GABONEWS a souhaité mettre en exergue la situation des milliers d’enfants à Libreville comme dans d’autres villes du continent, livrés à eux-mêmes dans les rues, en s’interrogeant non seulement sur la stratégie d’intervention mais surtout sur les politiques sociales mises en place et qui ont un droit de regard sur ce phénomène.

Au Gabon bon nombre d’enfants âgés pour la plupart de 8 à 23 ans, quittent leurs familles et leur communauté à cause de la précarité. La rue est devenue un foyer pour eux.

Ces enfants sont souvent exposés aux dangers et aux dérives qui leurs sont souvent fatals, notamment les intempéries, les maladies, les accidents et l’indifférence. A cela s’ajoute la précarité, la violence, les sévices sexuels, la loi du plus fort.
« Je vis dans la rue depuis déjà 3 ans, je souffre. J’ai pas d’endroit où dormir », se lamente Hermane, orphelin, âgé de 16 ans, laveur de véhicule.

Beaucoup d’entre eux exercent une activité laborieuse, comme la mendicité, la prostitution, ou le lavage de véhicules.

De par ce mode de vie, ces enfants sont sujets à une stigmatisation et au rejet non seulement par les populations, mais aussi par leurs parents et leur communauté d’origine.

« J’ai été rejeté par ma famille depuis 4 ans, depuis lors je traîne dans la rue et je suis chargeur de taxi. Cela me permet de vivre », affirme Mouketou âgé de 23 ans en pleine activité à l’un des plus grands carrefours de Libreville, « Rio ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES