spot_imgspot_img

Gabon: La Cité Amissa Bongo d’Agondjé en voie d’électrification

Située à Angondjé dans la banlieue nord de Libreville, la Cité Amissa Bongo, livrée et habitée depuis plus de 2 ans par de nombreuses familles malgré les difficultés auxquelles sont confrontés ses habitants depuis leur installation à en juger par le manque d’eau, le manque d’électricité et de voirie, enregistre depuis près d’un mois des travaux entrepris par la société SOGEC en vue de l’électrification de cette cité moderne abandonnée jadis à elle-même en vue d’améliorer les conditions de vie de ces citoyens qui aspirent à un logement et à des conditions de vie descentes au regard des distances parcourues (plus d’un (1) kilomètre) pour se ravitailler en eau sur une voie poussiéreuse en saison sèche, boueuse en saison de pluies, a constaté GABONEWS.

On peut désormais voir de nombreux poteaux électriques installés par la société SOGEC, qui sous traite avec la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) en situation de monopôle sur le territoire national.

En effet, l’électrification de cette cité facilitera la vie au sein de celle-ci et réduira les risques très élevés d’électrocution auxquelles sont exposés les enfants. Car, les câbles de haute ou de moyenne tension, tirée à plus de 2km et servant à éclairer les différents domiciles s’entremêlent et traînent à même le sol le long de la cité.

A écouter les habitants de cette cité qui porte le nom de l’une des filles du président de la République disparue, le bout du tunnel est encore très loin. « Nous sommes loin d’être soulagé puisque les travaux ne font que débuter. Plusieurs travaux ont déjà été amorcés dans la cité mais ne sont jamais arrivés à leur terme. Ils nous ont dit que le chantier sera livré le mois prochain, alors nous croisons les doigts et attendons. C’est une des choses que nous avons toujours demandé si c’est enfin le moment pour nous d’avoir l’électricité comme ailleurs, nous disons simplement: gloire à Dieu parce que nous avons trop perdu dans cette histoire vu que le courant tiré sur des kilomètres pour arriver ici n’arrivait pas satisfaire la demande et a plutôt grillé tous nos appareils, nous sommes ainsi contraints de faire les courses au jour le jour», a déclaré une dame, visiblement émue de la situation vécue dans leur cité, avant d’ajouter:

Soulignons que la société ayant en charge les travaux entend livrer son ouvrage le 20 juillet prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,858FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES