spot_imgspot_img

Gabon: Education : Marche de milliers de lycéens candidats mécontents de la décision d’annuler l’examen

Des milliers de lycéens candidats à l’examen du baccalauréat session 2008 ont manifesté leur mécontentement lundi à Libreville suite à la décision des syndicats des enseignants d’annuler cet examen entaché, selon eux, de fraude massive, a constaté un journaliste de l’AGP sur place.

Les candidats du centre d’examen du lycée national Léon Mba, l’un des plus grands du pays, ont marché dans le calme sur la route qui mène vers l’Office national du baccalauréat situé dans l’enceinte de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, avant d’être stoppés par les éléments de la gendarmerie nationale.

Selon plusieurs candidats interrogés par l’AGP, cette marche est consécutive aux démarches engagées par les syndicalistes en vue de l’annulation de cet examen. Pour les élèves candidats, seule la décision du ministère est  »légitime ».

Vendredi dernier, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga M’Esssone, a indiqué que seules les épreuves de philosophie et de français pourraient être reprises et non tout l’examen.

Samedi, au cours d’une conférence de presse, les principaux syndicats des enseignants du Gabon ont réclamé l’annulation  »pure et simple » des épreuves de français et de philosophie et des poursuites judicaires à l’encontre des fraudeurs à Libreville et à Oyem (Nord).

Des cas de fraude ont été signalés au centre de collège Bessieux à Libreville et à Oyem dans le nord du pays où la pratique s’est révélée  »flagrante et massive » cette année, selon les syndicats.

Peu avant l’entame des épreuves du bac, certaines copies des épreuves de philosophie, de français et d’espagnol, ont été signalées à la presse, confirmant ainsi la grosse fuite signalée quelques jours après par le collectif des enseignants de ces trois disciplines.

Selon certains syndicalistes, si les revendications des enseignants ne sont pas prises en compte, les copies pourraient ne pas être corrigées.

Le collectif des enseignants soupçonne les membres de la commission de choix des sujets et l’office national du Baccalauréat à qui revient le droit et le devoir de gérer intimement la banque des sujets proposés à cet examen national.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES