spot_imgspot_img

Gabon : Le GADAF prend pieds à Libreville

Le combat contre la pauvreté en Afrique s’est doté de nouvelles armes avec la constitution le 30 juin dernier à Libreville du Groupement des acteurs du développement en Afrique (GADAF), comme antenne relai de la Fondation Kadhafi. Jean Ntoutoume Ngwa a été nommé représentant de cet organe qui sera chargé d’administrer les fonds alloués au développement par le président libyen, suivant en filigrane le projet d’une prompte unification africaine.
Le Groupement des acteurs du développement en Afrique (GADAF) est sur pied à Libreville. Cette antenne relais de la Fondation Kadhafi au Gabon a tenu son assemblée constitutive le 30 juin dernier avec la nomination de Jean Ntoutoume Ngwa, le président de l’Association initiatives pour le développement économiques (AIDE), au poste de vice président de la structure.

C’est suite à la requête adressée par Jean Ntoutoume Ngwa au dirigeant libyen par l’entremise de la représentation diplomatique de ce pays au Gabon, que des apports financiers conséquents ont été débloqués par la Fondation Kadhafi pour la mise en route et le fonctionnement de cet organe, dans le cadre des 10 000 milliards de F CFA alloués par le président de la Libye pour dynamiser l’économie du continent.

«Nous avons décidé d’envoyer au Guide libyen un projet devant soutenir, accompagner et vulgariser sa politique au niveau de l’Afrique, notamment pour son projet des Etats-Unis d’Afrique. Ce projet s’intitule le GADAF, il a pour mission essentielle de recenser, financer, contrôler les activités économiques qui seront identifiées dans les cinquante trois pays de l’Afrique. A savoir la zone CEDEAO, CEEAC, SADC et UEMOA» a expliqué le vice président de la structure.

Chacune de ces zones et les antennes locales de chaque pays sont dotées d’un président, choisi parmi les grands acteurs économiques de la région.

Monsieur Ntoutoume Ngwa doit se rendre en Libye dans les prochains jours pour recevoir des orientations de la Fondation. Il a d’ores et déjà invité les gabonais à se constituer en ONG et en associations pour monter des projets qui pourront prétendre à un financement du GADAF.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES