spot_imgspot_img

Gabon: La Liane sans fin, une « gardienne » d’enfants en pleine nature

la Liane sans fin ou Liane magique encore appelée « Orane Myené, qui parcours, selon le guide de cette réserve, tout l’Arboretum de Sibang (16 hectares) dans le 6ème arrondissement de Libreville, n’a pas de fin comme l’indique son nom, et possède des particularités spéciales.
Selon le guide la forêt de Sibang, les femmes adultères ou frivoles, qui ne désirent pas faire d’enfants pendant une période bien précise, se rendraient très souvent au pied de la liane sans fin, pour la traverser en prononçant une formule rituelle censée agir et apporter satisfaction à leur doléance.

A l’en croire, elles disent: « Je te laisse mes enfants, je reviendrais les prendre plus tard ». Une fois la liane traversée, l’intéressée peut multiplier les rapports non protégés et à ce qui semble, souligne-t-il, elle n’aura de retard qu’à la prochaine visite au pied de la « gardienne magique ».

Si l’Arboretum reste malgré tout un lieu protégé, il n’en demeure pas moins qu’il y a de nombreuses personnes qui le « violent », au regard des entailles faites dans la clôture à divers endroits et qui servent de porte d’entrée dans ce réservoir aux fins des pratiques.

Ainsi, souligne le guide, « certaines mères de familles, jalouses ou irritées par le comportement de leurs filles ou encore, les mères qui s’opposent aux mariages des enfants, viennent parfois bloquer l’accouchement de ces derniers, au travers des formules spéciales », a déclaré le guide maison du site.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES