spot_imgspot_img

Gabon: Crise à l’agriculture / Les agents appèlent à l’arbitrage du Chef de l’Etat

Près de deux semaines après la reprise de leur mouvement de grève, les agents du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, suite au « mutisme et à l’indifférence de l’autorité de tutelle », appèlent, par la voix du secrétaire général adjoint de leur syndicat (SYNPA), Mesmin kombila Kombila, à l’arbitrage du Chef de l’Etat.

Selon ce dernier, aucune tentative de négociation n’a été, jusqu’ici, initiée par les responsables du ministère, particulièrement le ministre qui, selon ses propos, « préfère se murer dans un mutisme et une indifférence qui caractérisent un véritable manque de volonté de négocier ».

« Nous regrettons le fait que la primature, qui avait déjà arbitré cette crise, ne prenne aucune mesure pour ramener à l’ordre les responsables du ministère afin qu’ils respectent les engagements pris lors de la concertation tripartite », a-t-il déploré.

« Pour nous, tant que nos revendications ne seront pas satisfaites, nous ne reprendrons pas le travail », lance-t-il avant de d’ajouter « c’est pourquoi nous appelons à l’arbitrage du Chef de l’Etat, garant de toutes les institutions de la République ».

En rappel, déclenchée le 8 juin dernier pour réclamer le paiement des primes de technicité pour l’ensemble des agents du ministère et le retour des compétences de l’Office national du développement rural (OANDER) vers la direction générale, cette grève a été suspendue le 19 du même mois après deux jours de négociation sous l’arbitrage du premier ministre, puis reprise le 8 juillet suite à la persistance des discordances.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES