spot_imgspot_img

Gabon : Africa n°1 récompense l’intégration africaine

Les Grands prix de l’intégration africaine ont été décernés le 1er août dernier à Libreville par les auditeurs de la radio Africa n°1. Le directeur général et président de la Communauté portuaire d’Abidjan, Marcel Gossio, ainsi que l’administrateur directeur général de la BGFIBANK, Henri-Claude Oyima, ont respectivement reçu le prix de l’intégration économique africaine et celui de l’intégration financière africaine

Pour récompenser la portée intégratrice au niveau continentale des efforts de développement et de croissance des opérateurs économiques africains, les auditeurs de la radio panafricaine Africa n°1 ont décerné le 1er août dernier dans la capitale gabonaise les Grands prix de l’intégration africaine.

L’interface portuaire ivoirienne a reçu les lauriers du public de la radio africaine qui lui a décerné la plus haute distinction. En effet, le Grand prix de l’intégration économique africaine, a été décerné à Marcel Gossio, le directeur général et président de la Communauté portuaire d’Abidjan.

Le gabonais Henri-Claude Oyima, administrateur directeur général de la BGFIBANK, a également été récompensé pour qualité de prestations de son institution bancaire au service de l’intégration financière africaine.

La cérémonie de remise de ces prix s’est déroulée le 1er août dernier à la Cité de la Démocratie, en présence des hauts responsables de la radio africaine, des membres du gouvernement, notamment le vice premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, représentant le chef de l’Etat, ainsi que du corps diplomatique accrédité à Libreville.

A travers ces distinction, «Africa n°1 entend valoriser les filles et les fils du continent dont l’action procède de l’Afrique qui marche et qui gagne», a déclaré Louis Barthélemy Mapangou, l’administrateur directeur général de la radio panafricaine.

«Il s’agit pour nous, africains, d’affirmer le rôle et la place de l’Afrique dans un monde en profonde mutation, de faire d’elle un acteur déterminant dans les relations économiques et commerciales internationales, (…) de répondre aux préoccupations des populations africaines qui ne demandent qu’à vivre et mieux vivre. Le pari peut et doit être tenu, le défi doit être relevé. Il nous faut pour ce faire agir dans un élan de solidarité sans faille. Et cela doit reposer sur l’intégration africaine dont un des pans les plus importants est économique et financière», a déclaré monsieur Gossio.

Les actions entreprises par monsieur Gossio à la tête de la Communauté portuaire d’Abidjan ont notamment permis de ramener les opérateurs économiques du Burkina Faso, du Niger et du Mali vers le port d’Abidjan. Elles ont aussi favorisé la création du port sec de Ouagadougou pour désenclaver les pays de l’hinterland, notamment le Niger.

Le ministre Mba Abessole, qui représentait le chef de l’Etat, a salué le travail des deux personnalités primées qui ont «œuvré au rapprochement des peuples du Gabon, du Congo, de Guinée Equatoriale, de Côte d’Ivoire, du Niger, du Mali, et du Burkina Faso».

Initiative d’Africa n°1, le grand prix de l’Intégration Africaine est attribué chaque année par un jury international composé de l’auditoire de cette radio. Cette distinction se décline en six catégories, à savoir l’économie, les finances, l’innovation, le social, la culture et le sport.

Le prix est constitué de trophées sculptés dans les matières premières valorisant artistiquement l’Afrique, accompagné d’un diplôme et d’une somme de 2 500 000 francs CFA.

Les lauréats ont fait don de leurs prix respectivement aux enfants victimes de la guerre en Côte d’Ivoire et à l’UNICEF pour lutter contre le travail des enfants dans le monde, notamment au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES