spot_imgspot_img

Gabon : 100 millions d’ART GOLD pour le développement de l’Estuaire

5 promoteurs de projets de la province de l’Estuaire ont bénéficié le 4 juillet dernier d’un financement du projet d’appui aux réseaux territoriaux pour la gouvernance locale et le développement (ART GOLD) pour un montant total de près de 100 millions CFA. Ces premières attributions ont privilégié les domaines de l’éducation, de la santé, du développement économique, de l’agriculture et de la culture dans les villes de Libreville et de Ntoum.
Mis en place avec le soutien du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), le projet d’appui aux réseaux territoriaux pour la gouvernance locale et le développement (ART GOLD) a commencé le 4 juillet dernier ses dotations aux promoteurs de projets de la province de l’Estuaire.

En présence du coordinateur provincial du programme ARTT GOLD et du directeur national, Laurent Mezui, c’est le secrétaire général du gouvernorat de l’Estuaire, monsieur Biyogho Engouang a procédé à la répartition de cette première tranche.

«5 meilleurs projets ont été sélectionnés et bénéficieront d’un financement immédiat. Ce sont le projet d’appui à l’acquisition d’équipements pour la maternité et le centre médical de Ntoum, d’un montant de 22 997 703 francs CFA, le projet d’appui à la réinsertion socio économique des sourds muets du 6e arrondissement de Libreville d’un montant de 9 098 948 francs CFA, le projet à la promotion socio économique des femmes de l’association des femmes cultivatrices du 6e arrondissement de Libreville d’un montant de 13 248 817 francs CFA, le projet d’appui au centre de lecture et d’animation culturelle de Ntoum d’un montant de 20 416 325 francs CFA, le projet d’appui à la réinsertion socio économique des filles mères de Ntoum d’un montant de 23 687 368 francs CFA» a rapporté monsieur Biyogho Engouang.

«Dès le départ, toutes les garanties sont prises pour qu’il n’y ai pas échec. Dans la première phase il s’est agit de co provinces, l’Estuaire, l’Ogooué maritime et le Haut Ogooué. Les résultats que nous avons obtenus dans ces trois provinces ont amené le gouvernement récemment à étendre le programme dans de nouvelles provinces» a assuré le directeur national du programme, Laurent Mezui.

«Ce financement vient à point, car nous sommes en saison et nous allons donc pouvoir mener à bien nos activités agricoles» s’est réjouit la présidente de l’association des femmes cultivatrices du 6e arrondissement de Libreville.

La directrice de l’Ecole pour sourds muets du 6e arrondissement de Libreville, a expliqué que «ce don est pour l’achat du matériel didactique et une formation en informatique. C’est la première fois que notre école, qui est sous la tutelle du ministère des Affaires sociales, bénéficie d’un tel don».

Au début du mois de juin dernier, les habitants du 6e arrondissement de Libreville avaient été invités à réfléchir à l’harmonisation du plan de développement local de leur quartier et à proposer des plans de développement urbain cohérent avec les besoins des populations dans le cadre des financements octroyés par le programme ART GOLD.

Le Gabon est le premier pays subsaharien à bénéficier du financement du programme ART GOLD international

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES