spot_imgspot_img

Gabon: La rareté des transports pénalise les habitants de Diba – Diba à la périphérie de Libreville

Les habitants des zones périphériques du quartier  »les Charbonnages » dans le premier arrondissement de la commune de Libreville, notamment à Diba Diba, se plaignent de la rareté des transports en commun dans leur cité au delà de 24 heures.

 » Récemment, ma femme, très souffrante à 2 heures de la nuit, a faillie perdre la vie à cause du manque de « clandos » pour nous conduire à l’hôpital », a déclaré Urbain Loumbou, habitant de Diba – Diba.

Ce jour là, poursuit-il, « je l’avais transporté au dos jusqu’aux feux tricolores des charbonnages, parcourant près de 4km à pieds et plus de 60kg sur le dos ».

Diba-Diba est une zone en pleine urbanisation au sein du quartier  »noble » des Charbonnages dont le transport en commun qui, relève de l’affaire des « clandos », est très danse la journée, mais presque absente de nuit..

Très peu de taxis pénètrent à Diba – Diba la nuit. Les quelques rares qui y entrent n’ y vont qu’en course, le prix doublé soit 2000 francs CFA au lieu de 1000francs CFA, en temps normal.

Ainsi, pour une meilleure fluidité de la circulation, les habitants de Diba-Diba, proposent au gouvernement d’entamer les travaux de bitumage de l’axe « Diba – Diba sortant jusqu’au quartier Nzeng – Ayong (6ème arrondissement de la commune de Libreville) »,en passant par Ondongo, une zone enclavé, au même titre que Diba – Diba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,856FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES