spot_imgspot_img

Gabon : Bongo Ondimba mécène du réseau routier de Port-Gentil

1,2 milliards de francs CFA ont récemment été débloqués par le chef de l’Etat pour aider Port-Gentil à améliorer son réseau routier dont les insuffisances deviennent un sérieux frein au développement. Pour planifier le début imminent des travaux, une délégation du ministère des Travaux publics a séjourné du 11 au 14 septembre dans la capitale économique où ils se sont entretenus avec les responsables municipaux pour identifier les tronçons prioritaires qui doivent être pris en compte dans les travaux.

Les délégués municipaux de la commune de Port-Gentil et les agents du ministère des Travaux publics se sont mis d’accord sur les travaux routiers qui seront effectués dans la capitale économique, grâce à la dotation exceptionnelle du chef de l’Etat d’une valeur de 1,2 milliards de francs CFA à cet effet.

Cette dotation devrait permettre de réhabiliter 13 axes routiers sur une vingtaine de voies et de combler les nids de poule et dommages prioritaires sur plusieurs autres axes. Au total, le linéaire des voiries à réhabiliter s’étend sur 6840 mètres alors que la surface totale des nids de poule a été évaluée à 14 330 m² par les experts des Travaux publics.

Les axes routiers reliant le quartier du Carrefour château à Léon Mba ; le boulevard Léon Mba à Sogara; Canal Evasion à Mini Prix; Bornave à Bilingue; Slasa à fin goudron Salsa; Matiti 2 à l’ancien marché Moukala ou encore du carrefour Ngadi aux Trois Filaos, devraient profiter de cette cure de jouvence.

Pour les travaux de bouchage, ce sont les axes de Ngadi à Canal Evasion; de Gabon télécom à l’Hôtel de ville ainsi que du carrefour Bicig-Ecole au carrefour Ogoula qui ont été retenus.
Ces travaux seront confiés à une entreprise locale afin de favoriser l’activité socio économique de la localité.

La dégradation des routes à Port-Gentil font l’objet de nombreuses plaintes et protestations des populations locales et préoccupe beaucoup les pouvoirs publics. La nouvelle équipe communale a inscrit ce problème au titre des priorités du développement de la commune.

Outre la dégradation du réseau routier qui freine aujourd’hui le développement économique de la capitale, les habitants de Port-Gentil réclament également l’aboutissement de la zone franche de l’île Mandji qui doit permettre une relance significative de l’activité économique dans ce pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES