spot_imgspot_img

Gabon : l’Union du Peuple Gabonais (U. P. G) et la foi en Christ

La croyance en Jésus Christ pour le salut des âmes n’est pas le seul apanage des chrétiens, en république gabonaise, l’Union du Peuple Gabonais, un parti politique de l’opposition radicale confesse le messie comme Seigneur et Sauveur de l’humanité.
Comme au début de chaque manifestation chrétienne ou homélie, c’est par la louange et la prière adressées à Dieu au nom de Jésus – Christ que le leader incontesté de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou, débute et termine chacune de ses manifestations politiques.

« Permettez moi de m’adresser particulièrement aux chrétiens pour leur demander de redoubler de vigilance spirituelle, de prier chaque jour pour demander au Seigneur de défendre le pays : de me défendre contre mes adversaires, et de combattre ceux qui me combattent en saisissant le petit et le grand bouclier pour me secourir ».

« Vous savez mes chers compatriotes, qui êtes chrétiens que celui habite sous l’abri du Très Haut, repose à l’ombre du Tout Puissant ».

« Disons à l’Eternel qu’il est : notre refuge est notre forteresse, notre Dieu à qui nous nous confions, que celui qui nous délivre de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages ».

« Grâce à lui nous ne craignons ni la terreur de la nuit ni la flèche qui vole de jour ».

« Les escadrons de la mort qui sont formés par ceux qui ont décidé de déstabiliser le pays et d’attenter à ma vie seront anéantis par l’armée céleste et seront brûlés par le feu dévorant du Saint – Esprit qui a brûlé Sodom et Gomor ».

« Je demande au Dieu Tout Puissant de plonger le Gabon et sa population dans le sang de Jésus Christ pour anéantir toutes velléités de déstabilisation et d’embrasement ».

« Que Dieu protège et bénisse le Gabon ». C’est en ces termes que Pierre Mamboundou, au nom de son parti avait clos son discours relatif à l’attentat à sa vie le 8 août dernier au cours d’une conférence de presse tenue à Libreville.

Bien que politiques, les discours de ce parti politique se réfèrent toujours aux saintes écritures. En effet, rares sont les fois où des passages bibliques ne sont pas cités.

Toutefois, l’union du peuple gabonais a choisit comme couleur de prédilection le rouge.

De source proche du parti, cette couleur symbolise le sang de l’agneau immolé sur la croix de Golgotha.

En 2005 un collège de pasteur des églises de réveilles ainsi que leurs fidèles avaient presque érigé domicile au siège de ce parti au quartier Awendjé dans le quatrième arrondissement de la capitale gabonaise. Pendant plusieurs mois le siège centrale de l’U. P. G était devenu un lieu de jeun et de prière.

Interroger par notre rédaction au sujet de la foi de ce parti en Christ, son leader Pierre Mamboundou, a déclaré : « C’est du fond du cœur que la chrétienté se vit, ce qui est difficile ce de le prouver, mais au regard des multiples conversions je peux vous rassurer que le vent du Saint – Esprit souffle actuellement sur notre pays ».

Dix neuf ans après sa création l’U. P. G est actuellement la première force de l’opposition politique gabonaise à l’assemblée nationale avec 7
élus.

source: journal chrétien

Exprimez-vous!

  1. Pourtant Mamboundou ne se defend pas d’etre a la rose croix. Vu la definition de la rose croix qui est melee a la magie noire, et aux crimes rituels au Gabon. Quelle est la position veritable de Mamboundou, dit « maitre spirituel de Bongo a la rose croix », meme s’il se defend d’avoir suivit une autre voie que celle choisie par Bongo?
    Je savais que les pasteurs ont pris en otage la foi chretienne au Gabon pour se faire des CFA, mais je ne savais pas que meme les politiques, francs-macons et rose-cruxiens gabonais, sacrificateurs de vies humaines, et collectioneurs de sexes et langues des enfants misterieusement trouves noyes le long des plages librevilloise, se moquent autant de la foi Chretienne.
    On me repondra que Mamboundou s’est confesse, et est devenue chretien avant les elections de 98, mais a t’il seulement ete completement libere de son engagement a la rose croix ou a la franc-maconnerie? Qui detient la preuve de ce que Mamboundou a accepte de rejeter suite a sa conversion? Qui a convertit Mamboundou? Qui est ce pasteur la qui a transforme le siege de l’UPG en Eglise?
    Lors de mon dernier passage au siege de l’UPG, alors que j’attendais la fin de la reunion de priere, je me suis regale des louanges qui sortaient de la salle de priere, pourtant, je ne suis pas tres convaincu que ce soit le changement veritable, mais je ne suis personne pour juger la foi d’un tiers.
    Tout ce que je pense, jusqu’a ce que j’en sois convaincu du contraire, c’est que ca sent le pourrie dans tout ca.Je ne pense pas que Mamboundou soit veritablement devenu Chretien. Je pense, et ce n’est que mon avis, qu’il veut profiter de la souffrance et de la naivete des chretiens du Gabon, qui en majorite le sont devenus suite a la souffrance quotidienne.
    Quelle est le model de vie de ce pasteur qui a converti Mamboundou? On me repondra que c’est un pasteur de l’ambiance chretienne, pardon, de l’Alliance chretienne, qui n’a pas pas su maintenir l’Alliance avec l’Eglise evangelique du Gabon. Quelles sont les veritables raisons qui ont mene a la scission entre les deux Eglises? L’ethnie? L’argent? Les principes bibliques? Seuls les pasteurs des eglises evangeliques, et de l’alliance chretienne du Gabon pourront nous donner une reponse a cela.

    La foi et le salut sont personnels, et c’est vrai. Mais si nous sommes converti par des « hommes de Dieu » qui ont d’autres intension en tete, il y a de quoi se demander les veritables motifs de ce changement soudain avant des elections pour lesquelles on prend part pour la premiere fois apres le refus de 93 par le systeme Bongo.

    Les pasteurs au Gabon ont pris en otage la naivete des chretiens.
    Les eglises dites eveillees, nous le savons, en majorite n’ont pour objectif que de se faire des sous par le biai des offrandes et des dimes.
    Les eglises protestantes, ne sont pas toujours exempts de ces pratiques. L’Alliance Chretienne s’est separree, pour devenir une entitee ethniciste, entre les Fangs qui restent a l’Eglise protestante, souvent representee dans le nord du Gabon, et l’Alliance chretienne representee tres souvent vers le sud du Gabon. Les veritables raisons de cette separations n’etant pas forcement des principes bibliques, mais une gestion des ressources financiere du peuple chretien,est peut etre moins ennonce.

    Les Eglises catholiques n’en sont pas pour le moins calculatrices de ces biens fondes que procurent la dime et les offrandes.Nombreux sont nos pretres, sortis tout droit des facultes de philosophie des grandes universites africaines, et des grand semminaires du Cameroun, ne pensent qu’a se faire des sous. Ils sont nombreux a la sorti du semminaire au Cameroun ou au Gabon, apres leur consecration, qui ne pensent qu’a se rendre en Suisse ( ou les pretres ont de vrai salaires, et sont vehicules), ou dans les coins les plus recules du pays ( ou les pretres vivent a l’aise, avec les offrandes des chretiens, et des dimes, quand ils ne sont pas simplement assassines lorsque pris en flagrant delit avec la femme d’un tiers), ou dans le reste des pays europeens ou les pretres de plus en plus sont d’origine africaine ( les europeens ayant deserte l’eglise pour des raisons de survie ou de pedophilie, et ou les vieux chretiens, n’hesitent pas a faire de veritable dons a l’eglise ).

    Qui mieux que le saint Pere Paul Mba-des-bois,a compris que les voies de Dieu ne sont penetrables que quand ont veut se rendre au palais Bongoiste? C’est la voie royale, rien qu’a en juger par la grosseur du ventre de Mba Abessolo.

    Je pense que notre saint et future pasteur Mamboundou a tout compris a ce jeu.
    La pauperisation du peuple gabonais par la « main blanche de Bongo », contraint a la « main tendue du president », a pousse les gabonais de plus en plus vers l’Islam ( les freres musulmans, nous le savons, sont assez genereux les vendredi), et aussi vers les nombreuses eglises du Gabon ( la foi aide le chretien a vivre, elle aide les gouvernant a le tenir sous sa botte, et la dime aide le pasteur a rouler en VX).

    Un ami rose-cruxien avant sa mort me disait, qu’on ne quitte pas la rose croix au Gabon, aussi facilement qu’on y entre. Je suis convaincu que Mamboundou soit devenu cretin, pardon, chretien, mais je ne suis pas convaincu qu’il soit devenu un « vrai chretien ». Mamboundou est entoure de gens qui etaient de vrai chretiens, qui maintenant font passer l’interet du parti ( ou de Mamboundou ), avant Dieu, pourtant, je ne pense pas que ce homme ait complement change de vie.

    Vu les pactes passe entre Bongo et Mamboundou depuis le debut de leur danse de vampires, et le cynisme dont ils font preuve face a la souffrance du peuple gabonais, je ne pense pas que ce soit dans l’ethique du « chretien Mamboundou ». A moins qu’on me dise comme mon petit frere: « la rose-croix et la franc-maconnerie au Gabon, c’est l’ecole, et l’eglise, c’est la religion ». Mais la Bible ne dit elle pas qu’on ne peut servir Dieu et Mamon?
    Dans mon enfance, j’ai vu nombreuses personnalites de mon petit villages, bien qu’accusees de sorcellerie par des charlatants,etaient presentent tous les dimanches a l’eglise.

    Bref! Je ne juge personne. Je demande juste a etre convaincu et qu’on arrete de se foutre de la tranche du « vrai chretien »!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES