spot_imgspot_img

Gabon : Les cadres du football adoptent la «Déclaration de Libreville»

Les cadres des clubs de football gabonais de première division, les représentants de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et de la Ligue nationale de football (LINAF) ont pris part du 6 au 9 octobre dernier à un important stage de formation organisé par la Fédération internationale de football association (FIFA), sanctionné par l’adoption de la «Déclaration de Libreville». Ce document cadre établit un échéancier des mesures institutionnelles, infrastructurelles et techniques pour la professionnalisation du football gabonais à l’horizon 2012.Le plan d’adaptation du football gabonais aux normes institutionnelles et infrastructurelles internationales en vigueur a été adopté le 9 octobre dernier à Libreville par les cadres gabonais de la discipline, à l’issue d’un stage de formation organisé par la Fédération internationale de football association (FIFA) sur la gestion et le management en football.

Organisées dans le cadre du programme de la FIFA «gagner en Afrique avec l’Afrique» au Méridien Ré Ndama, ces travaux ont réuni pendant trois jours les présidents et secrétaires généraux des clubs de football gabonais de première division (D1) ainsi que les responsables de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et de la Ligue nationale de football (LINAF) autour des thèmes tels que la structure et l’organisation d’un club, la planification ou le marketing.

Pour pallier les insuffisances criardes du football gabonais dépeintes par le porte parole des participants, Jean Louis Mavoungou, la «Déclaration de Libreville» a été adoptée et signée par le président de l’association des clubs de D1, Etienne Guy Mouvagha Tchioba, le président de la FEGAFOOT, Léon Ababé et le représentant de la FIFA, Ismaël Locate.

Ce document cadre dresse un échéancier des mesures à mettre en place d’ici 2012 pour professionnaliser le football gabonais et l’adapter aux normes institutionnelles et infrastructurelles en vigueur.

Au titre de la composition, le texte porte confirmation de la réduction des clubs de D1 à 12 sur l’ensemble du territoire national ; la création d’une deuxième division nationale organisée par la LINAF ; l’officialisation du calendrier des compétitions nationales et sa diffusion aux clubs deux mois avant le début de la saison 2009-20010 ou encore, la mise en place d’une convention entre la FEGAFOOT et la LINAF pour déléguer à cette dernière l’organisation du championnat de D1.

Concernant les finances, il a été recommandé l’adhésion aux dispositions financières standard d’ici 2009 et l’intégration d’audits internes dans la gestion financière. Il a également été demandé au plan des infrastructures, que chaque club puisse disposer de son propre terrain d’entraînement équipé d’ici 2011-2012.

Pour améliorer l’organisation interne, les participants ont demandé le recrutement d’au moins deux salariés permanents pour la partie administrative, à savoir un secrétaire général et un responsable des Finances, ainsi que le recrutement d’un entraîneur de niveau 2, un préparateur physique, un assistant, un spécialiste de gardiens de buts et un éducateur spécialisé pour les jeunes au titre de l’encadrement technique.

Une structure de supervision des arbitres devrait par ailleurs voir le jour dans l’exercice 2009. Le nombre de joueurs a été limité à 25 par clubs et le nombre d’étrangers à six dans l’effectif et à quatre dans la feuille de match, tous les joueurs et entraîneurs devant être contractualisés d’ici 2012.

Pour les jeunes, il a été recommandé l’organisation d’un championnat inter quartiers pour les 6-12 ans à l’horizon 2009-2010 ainsi que l’organisation de compétitions locales pour les moins de 14 ans, les moins de 17 ans et les moins de 20 ans, dans l’optique d’une nationalisation progressive.

Le volet sécurité recommande surtout la prise et le renforcement des mesures de protection à l’endroit des joueurs, des arbitres, des spectateurs et des officiels avant fin 2009.

Sur le plan marketing et communication des clubs, les participants ont souhaité l’apport d’un ou deux grands partenaires économiques ; l’exposition des marques des clubs et le développement des produits dérivés via Internet ainsi que la mise en place d’un partenariat avec la télévision pour la promotion et la valorisation des clubs.

Au chapitre sanitaire, la visite médicale avant la délivrance des licences a été portée obligatoire et systématisée et les participants ont imposé à chaque club de s’attacher les services d’un médecin et d’un kinésithérapeute à l’horizon 2009. Une commission de l’éthique en lien avec la FEGAFOOT, la LINAF et les clubs devrait enfin être mise en place à l’horizon 2009-2010.

Partagée par la FEGAFOOT, la LINAF et les 12 clubs gabonais de D1, la «Déclaration de Libreville» devrait constituer un document de référence pour la mise en œuvre et le suivi du processus de professionnalisation du football gabonais aux normes internationales.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES